Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi une majorité d’hommes jeunes parmis les migrants? Tentative de réponse par André-Pierre Puget

Posté par brusselsdiplomatic ⋅ 20 octobre 2015 ⋅ Poster un commentaire

Classé dans belgique, migrants, politique

par André-Pierre PUGET, député wallon (Parti Populaire)

69% d’hommes, 18% de femmes et 13% d’enfants, voilà la répartition des migrants arrivant en Europe à ce jour. Par contre, dans les camps établis au Proche et Moyen Orient, la répartition officielle hommes-femmes est de 50 – 50.

Pourquoi plus d’hommes et certainement de jeunes hommes aujourd’hui en Europe?

La famille s’endette pour payer le montant du voyage, entre 1.000 et 5.000 € par personne.

Elle envoie un jeune homme, normalement en bonne santé et courageux. il doit également pouvoir s’exprimer en anglais de préférence afin d’établir un dossier dans le pays d’accueil choisi.

Le voyage qui s’annonce sera périlleux et dangereux. Il devra pouvoir prendre tous les risques et subir de nombreux évènements.

Il devra également se rendre dans le pays d’Europe choisi ou pouvoir s’orienter vers un autre de son propre chef si c’est nécessaire.

Arrivé dans un pays d’Europe accueillant, il devra dormir dans des conditions difficiles et ne pas toujours manger à sa faim (au début).

Puis, il devra patienter jusqu’à ce que son dossier soit accepté sous couvert de diverses associations qui le prendront en charge (logement, soins, nourriture, argent de poche, protection juridique)

La réponse est donc: Seul, il a plus de chance de réussir et cela coûte moins cher.

Une fois son dossier régularisé, il obtient le statut de réfugié et peut faire venir sa femme et ses enfants gratuitement via des associations subsidiées. Il obtiendra ainsi un logement, des allocations, des formations, une protection juridique, un statut reconnu. Il pourra reverser une partie de ses allocations pour rembourser le prêt consenti pour son voyage et subsidier le reste de la famille qui est restée au pays. il ne sera pas obligé de retourner au pays à la fin des conflits (réfugiés de guerre et pour le réfugié économique, il est peu probable que son pays d’origine puisse lui offrir le confort de l’occident).

Il pourra également faire venir ses parents et grands parents pour visiter le pays. Si il s’avère qu’ils sont en mauvaise santé, il pourra les faire rester pour raison humanitaire et il obtiendra des allocations de survie et un logement pour ceux-ci. Qui eux, une fois installés, pourront faire venir leurs enfants avec un visa provisoire…. etc….etc….

Ceci est le meilleur des cas !

Imaginons qu’il n’obtienne pas le statut de réfugié:

Impossible de rembourser le prêt consenti, impossible de faire venir sa famille. C’est la honte, la fin d’un espoir reposant sur ses épaules.

Il est alors livré à lui-même, exploité par des gens peu scrupuleux qui lui promettent un maigre salaire pour effectuer des tâches douteuses.

Sa famille est prise en otage au pays tant qu’il ne rembourse pas le prêt effectué pour le voyage, prêt avec des intérêts exorbitants qui courent…. à l’infini.

C’est l’impasse.

Noyé sous les remords, sous les reproches, il est contraint d’exécuter toutes tâches qui permettraient de diminuer sa dette, de diminuer la pression sur sa famille restée au pays. Il peut commettre des choses effroyables commanditées depuis pays lointains afin d’effacer sa dette, afin de libérer sa famille menacée ou torturée. Il est lui-même l’otage de groupes islamistes, il est pris dans un tunnel ou seul l’obéissance aveugle est solution.

Et c’est là ce que nous redoutons tous, ce que nous pouvons légitimement penser….

Un brave jeune homme, méritant, courageux, peut, si nous n’y prenons pas garde, devenir le légionnaire d’une croyance, même s’il ne la partage pas, même s’il l’a réfute.

Je complète en estimant que 99% des réfugiés sont de bonne foi et honorables quand ils décident d’effectuer ce voyage effroyable.

Afin d’enrayer ces phénomènes, je relance une nouvelle fois mon appel, appel relayé par de nombreux citoyens européens:

« Dirigeants de mon pays, dirigeants de l’Europe, cessez l’appel aux migrants, cessez d’inciter les réfugiés économiques à venir s’échouer sur les terres de l’Europe. Vous créez le chaos en Europe, vous créez un sentiment de frustration profonde dans les populations, vous créez de nouvelles frontières culturelles inacceptables, vous créez de nouveaux racistes, xénophobes, islamophobes, vous développez des pensées extrêmes dans certains recoins de cerveaux bouillonnants, vous montez les populations les unes contre les autres, vous mettez nos valeurs et notre civilisation à genoux.

Il est de votre devoir de soutenir chaque réfugié de guerre, de l’accueillir avec dignité et honneur, mais il est également de votre devoir d’arrêter les flux de réfugiés économiques dans une Europe au bord de l’asphyxie économique.

Il est de votre devoir de solutionner les conflits destructeurs qui jettent des populations dans le désespoir. Il est de votre devoir de soutenir toute tentative permettant d’accélérer le règlement de ces conflits et de pacification des populations. Il est de votre devoir de soutenir l’économie dans les pays en difficulté et non de déplacer les populations, ce qui n’arrange rien. Il est de votre devoir de développer une immigration voulue, réfléchie et contrôlée et non d’imposer vos solutions simplistes à l’encontre même de la volonté des citoyens ».

André-Pierre Puget, député wallon

Tag(s) : #Actualités

Partager cet article

Repost 0