Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

https://youtu.be/mlPoqVyYLSE

 

Encourageons l'adultère, bravo.  quel société voulons nous pour nos enfants ??

La campagne de prévention, lancée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, montre des couples d'hommes avec des messages tels que "Aimer, s'éclater, s'oublier. Les situations varient. Les modes de protection aussi".

Une dizaine de villes sur les 130 où la campagne est diffusée ont écrit à JC Decaux qui assure l'affichage public pour demander le retrait des affiches. Contractuellement l'entreprise est obligée de le faire à partir du moment où elle reçoit une demande écrite d'une municipalité.

Deux maires interdisent l'affichage

Ce mardi, deux ont choisi d'interdire les affiches dans leur commune et se sont expliqués. A Angers, le maire Les Républicains a fait retirer les affiches qui se trouvaient à proximité d'écoles. Christophe Béchu se dit "choqué" : "On est dans autre chose que dans la prévention" explique-t-il à Ouest-France.

"C'est centré sur un type de sexualité. Une telle campagne dans des magazines pour adultes ne me choquerait pas. Mais sur des panneaux devant des écoles primaires, oui."

A Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, le maire Les Républicains a fait recouvrir les affiches d'un message de la mairie. "J'imagine un enfant de cinq ans qui sans libre-arbitre peut avoir une certaine confusion dans l'esprit", explique-t-il sur BFMTV pour justifier son choix.

Le tweet d'un père est également rapidement devenu viral : "Je dis quoi à ma fille de 8 ans ? #VousEtesDesMonstres"

De nombreux internautes lui ont répondu, dont Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes :

"Qu'elle a la chance de vivre dans un pays où on informe les gens, sans déni, pour les aider à se protéger contre les maladies graves"

 

 

Une campagne d’affichage LGBT

fait polémique, plusieurs villes

en font retirer les affiches



 
17h50

Bruno Beschizza, maire LR d’Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, souhaite faire interdire les affiches de la campagne de prévention publique contre le Sida, destinées aux personnes homosexuelles.

 

BFMTV


Christophe Béchu, le maire LR d’Angers, a demandé, ce lundi 21 novembre, à la société JCDecaux de retirer des affiches de prévention anti-VIH destinées aux couples homosexuels. Elles ont été enlevées dans la journée.

Ouest France


Jean-Frédéric Poisson, député (PCD) de la 10 e circonscription des Yvelines et candidat (PCD) à la primaire de la droite et du centre a demandé, lui, vendredi au Premier ministre le retrait de ces affiches « dans un souci de protection des mineurs face à ces images à caractère sexuel ». Il a également lancé une pétition, qui a recueilli en 48 heures plus de 22 300 signatures. A Versailles, certains ne l’ont pas attendu pour montrer leur désapprobation. Ils ont placardé des feuilles blanches sur le mobilier urbain afin de camoufler ces « images contribuant à une normalisation de l’adultère ».

Le Parisien

fdessouche

Tag(s) : #Actualités, #Parti Socialiste - islamo-fascistes

Partager cet article

Repost 0