Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

hollande manipulateur    

1. Sachant que la gauche ne peut que perdre les élections à l’issue du quinquennat, dans l’entourage du Président, on monte depuis des mois des dossiers sur tous les principaux présidentiables de la droite.

  

2. Macron est mis en orbite. Sa nomination surprise à Bercy et son départ prématuré le font apparaître comme se démarquant

 

de Hollande et de sa politique alors qu’il est un très proche et qu’il est responsable du bilan.

 

   3. Hollande se retire. Impossible de faire autrement, son quinquennat est calamiteux et sa propre personne totalement discréditée.

 

 

4. Les primaires sont organisées pour la galerie. Le vrai candidat, c’est Macron qui, évidemment, ne passe pas par la case primaires.

 

5. Fillon sort gagnant des primaires de droite. Le canard enchaîné est aussitôt alimenté par la cellule de l’Elysée.

 

6. Le calendrier est bien étudié. Fillon s’envolant dans les sondages, on fait d’une situation qui a duré plus de 20ans, où rien n’était caché, où rien n’a été dissimulé, un dossier spectaculaire à son encontre .

 

7. L’article aussitôt paru, le parquet national financier se saisit avec une rapidité exceptionnelle et ouvre l’enquête alors qu’il est incompétent. La gauche judiciaire est à la manœuvre.

 

8. La presse de gauche aussi. Le matraquage est intense, la défense de Fillon maladroite. Forcément, il est honnête. Les gens honnêtes se défendent souvent très mal. Je parle d’expérience.

 

9. Le feuilleton judiciaire est lancé. Toutes les semaines, la presse nourrit la Justice et vice-versa. Seuls les éléments négatifs fuitent du dossier en toute illégalité.

 

10. Les « sondages » font passer Macron devant Fillon puis à égalité avec Le Pen et finalement devant elle.

 

11. Alors que la date butoir des candidatures est dépassée et qu’il n’y a plus de possibilité de remplacer le candidat, le PS et le Président de la République demandent à Fillon de se retirer! Une élection sans le candidat de la droite, le rêve absolu.

 

12. Les ralliements à Macron se multiplient. Quelques has been en quête d’une gloire perdue et surtout de plus en plus de…socialistes!

 

13. Le Drian, un des plus proches d’Hollande rejoint Macron. D’autres doivent suivre.

 

14. Pour parachever l’opération , il faut que Macron dispose d’une majorité à l’Assemblée. Du coup, l’un des derniers éléments

 

du puzzle vise une investiture commune avec le PS après la victoire de Macron. Et le tour sera ainsi joué.

 

C’est la preuve par A+B de l’opération qui consiste à maintenir les socialistes au pouvoir.

 

En réalité, Macron est le successeur désigné de Hollande. Macron, c’est Hollande en pire.

 

Mais, le crime n’est pas parfait car ils en ont trop fait.

 

Cela entraîne un net phénomène de rejet dans l’opinion. Le piège est éventé.

Le summum: l’émission politique de Pujadas destinée à tuer Fillon mais qui l’a, au contraire, renforcé tellement les attaques étaient outrancières, injustes et sectaires.

 

La gauche qui montre ainsi son vrai visage commence à perdre du terrain car elle s’est heurtée à un candidat à la résistance exceptionnelle !

 

RÉSISTEZ aussi !
 
Non au hold-up électoral !

  

Jean Paul GARRAUD


Magistrat, Avocat Général Cour d’Appel


Conseiller Régional d’Aquitaine

Tag(s) : #Actualités

Partager cet article

Repost 0