Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COMMUNIQUE DE GÉNÉRATION IDENTITAIRE :: Il s'appelait Antoine :: "Nous sommes la génération de ceux qui meurent pour un regard de travers, une cigarette refusée ou un style qui dérange." Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, Antoine de Saint-Nicolas, 20 ans, a été tué d'un coup de couteau. Courageux, il s'était opposé à un groupe venant de voler le sac d'une de ses amies. Lors du réveillon, deux autres hommes sont morts, tués d'un ou plusieurs coups de couteau. Plusieurs ont aussi été blessés dans les mêmes circonstances. Malgré ces morts, ces agressions (sans parler des voitures incendiées et des policiers attaqués) Manuel Valls a évoqué des "résultats positifs" en matière de sécurité pour cette soirée. Pauvre type. La mort d'Antoine illustre dramatiquement cette tension permanente dans laquelle vit notre génération, évoluant en permanence avec l'idée que chaque sortie, chaque événement peut mal se terminer. Aujourd'hui c'est la jeunesse française toute entière qui pleure l'un des siens. A nos yeux, Antoine n'est pas qu'une victime mais c'est aussi un héros et c'est ainsi que nous l'honorerons.

COMMUNIQUE DE GÉNÉRATION IDENTITAIRE

:: Il s'appelait Antoine ::

"Nous sommes la génération de ceux qui meurent pour un regard de travers, une cigarette refusée ou un style qui dérange."

Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, Antoine de Saint-Nicolas, 20 ans, a été tué d'un coup de couteau. Courageux, il s'était opposé à un groupe venant de voler le sac d'une de ses amies.

Lors du réveillon, deux autres hommes sont morts, tués d'un ou plusieurs coups de couteau. Plusieurs ont aussi été blessés dans les mêmes circonstances. Malgré ces morts, ces agressions (sans parler des voitures incendiées et des policiers attaqués) Manuel Valls a évoqué des "résultats positifs" en matière de sécurité pour cette soirée. Pauvre type.

La mort d'Antoine illustre dramatiquement cette tension permanente dans laquelle vit notre génération, évoluant en permanence avec l'idée que chaque sortie, chaque événement peut mal se terminer.

Aujourd'hui c'est la jeunesse française toute entière qui pleure l'un des siens. A nos yeux, Antoine n'est pas qu'une victime mais c'est aussi un héros et c'est ainsi que nous l'honorerons.

Tag(s) : #Fin de l'Etat de droit

Partager cet article

Repost 0