"A priori, je trouve l'idée un peu curieuse. Il me semble que c'est plutôt le rôle des écoles de la Communauté française d'organiser une panoplie de cours dit philosophiques. Par ailleurs les écoles catholiques ont déjà la tradition, surtout dans certaines régions comme à Bruxelles, d'avoir beaucoup d'élèves musulmans. Le cours de religion catholique tient compte de cette présence tout en restant un cours de religion catholique. Alors... instaurer nous même dans l'enseignement catholique des cours de religion islamique… c'est une hypothèse qu'on peut envisager, je comprends qu'on y pense mais ça comporte aussi une ambiguïté. En tout cas, ce qui est certain, c'est que dans les écoles coraniques dans les pays musulmans, ils ne vont jamais envisager d'organiser des cours de religion catholique pour les chrétiens qui fréquenteraient ce genre d'école", a expliqué Mgr André-Joseph Léonard, de passage à Bruxelles ce dimanche pour présider une cérémonie, en la cathédrale Saints-Michel et Gudule, marquant les 50 ans du Concile Vatican II.