Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hollande et son entourage d’initiés

FM

 

« Jamais je n’aurais pensé que les francs-maçons étaient aussi puissants ! » Cette citation de Jean-Pierre Raffarin, lorsqu’il était premier ministre, ne saurait être plus d’actualité que sous l’actuel gouvernement Hollande. Il y a quelques mois déjà, une journaliste du Point, Sophie Coignard, publiait l’ouvrage Un Etat dans l’Etat, démontrant pendant près de 340 pages les trop nombreuses accointances entre les hommes politiques et les loges maçonniques. Aujourd’hui, c’est au tour du Figaro de s’y exercer en publiant en ce mois de décembre un dossier complet sur la nouvelle puissance maçonnique au sein du gouvernement Hollande.

Si l’hypoprésident n’a assurément pas suivi les pas maçonniques de son prédécesseur chiraquien, l’avènement socialiste à la tête de la république marque donc le retour en force de la puissance maçonnique, et particulièrement du Grand Orient, celui-ci ayant particulièrement du mal à masquer ses penchants à gauche.  Le nombre d’initiés gravitant autour de la sphère gouvernementale parle de lui-même : de Jean-Yves Le Drian (Défense) à Jérôme Cahuzac (Budget) en passant par Victorin Lurel (Outer-Mer) ou Christophe Chantepy, le directeur de cabinet du Premier Ministre Ayrault, pour n’en citer qu’une poignée.

 

Comme le confie au Figaro l’ancien ministre socialiste de l’Emploi et frère du GO, Jean le Garrec : « C’est vrai, nous reprenons un peu d’air »… impression que conforte Philippe Guglielmi, ancien grand maître du GO : « Nous avons loupé pas mal de rendez-vous ces dernières années, sur les thèmes de la laïcité et de la lutte contre l’extrême droite, il est temps de réagir ». Si le temps où le Grand Maître du GO donnait lui-même ses consignes aux ministres Mitterrandiens semble révolu, celui d’aujourd’hui préfigure un renforcement croissant de la puissance des loges, l’impartialité et le courage politique de l’hypoprésident brillant littéralement par leur absence.

 

Et c’est bien là que le bât blesse : l’accentuation graduelle du poids maçonnique dans la politique du gouvernement socialiste ne peut qu’entraîner de dramatiques et dangereuses réformes, notamment au niveau social.

Totalitarisme humaniste, chantre de l’hédonisme destructeur et de l’atomisation individualiste, la Franc-maçonnerie ne cesse de renforcer sa prépondérance politique et ce n’est qu’une question de temps pour que l’axiome gouvernemental ne se calque parfaitement sur la ligne directrice des loges.

C’est cette hégémonie maçonnique  qu’il faut absolument combattre, pour le salut de notre Patrie et de ses valeurs. L’Anathème complotiste – si pratique pour les petits esprits – veillera à la préservation de cette toute-puissance idéologique et nihiliste : à nous, conservateurs sociaux, de redoubler d’efforts et d’arguments afin de protéger ce qui nous est cher, de préserver ces repères sociaux essentiels que sont le mariage et la famille nucléaire.

« Si la franc-maçonnerie était jadis un esprit, d’ailleurs absurde, une pensée, d’ailleurs erronée, une propagande, d’ailleurs funeste, pour un corps d’idées désintéressées ; n’est aujourd’hui plus animé ni soutenu que par la communauté des ambitions grégaires et des appétits individuels. »

Charles Maurras

 

 

http://urbvm.com/pro/?p=168

Tag(s) : #Hollande Gouv. de Fr Maçons

Partager cet article

Repost 0