Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Honte sur François Fillon : il inaugure une mosquée et il accepte une fillette voilée à ses côtés

Qui arrêtera les compromissions du pouvoir avec les responsables religieux ? Ce matin François Fillon en personne a inauguré la gigantesque mosquée d’Argenteuil (2500 places et un vrai minaret...) toute honte bue, acceptant l’inacceptable, l’intolérable au pays des droits de l’homme (apparemment pas ceux de la femme et de la fillette) ; regardez la photo, scandaleuse. J’ai honte pour lui. J’ai honte pour la France. J’ai honte pour toutes les fillettes au monde, marquées du sceau de l’impureté par des frustrés primaires avec la complicité de notre premier ministre. J’ai honte pour toutes les femmes du monde.

Mais les voix des musulmans et les promesses fallacieuses de mettre l’ordre religieux dans les territoires perdus de la République valent bien le voile porté par une gamine. Pauvre gosse. Pauvre France.

Tout est dit.

Non seulement le (notre ?) premier ministre reconnaît officiellement le culte musulman, en contravention avec la loi du 9 décembre 1905 qui dit explicitement que la République ne reconnaît aucun culte, continuant ainsi le scandale du discours du Latran et celui des obsèques nationales dans des églises (comme celles de Philippe Séguin) où participent les représentants de la nation alors qu’en tant que tels ils doivent la neutralité aux citoyens qu’ils représentent. 

Mais, en plus, François Fillon donne un coup de main substantiel aux revendications communautaristes et clientélistes des musulmans en échange de l’interdiction de la burka. Bref, pour que la communauté musulmane accepte que 3000 femmes emburkanées montrent leur visage, le premier Ministre français baisse son pantalon devant les autres atteintes à la laïcité, faisant jouer le couplet victimaire, déplorant que "30% des agressions racistes visent la communauté musulmane et ses lieux de culte". Si on considère que la dite communauté est la plus importante, et de loin, de France, (à part les Catholiques, majoritaires) statistiquement, ne subir que 30% des agressions racistes suppose que les Français l’épargnent davantage que les autres. Par contre les faits divers prouvent à l’envi que la communauté musulmane épargne de moins en moins les juifs et les Français de souche. Mais peut-être que cela n’est pas décompté comme du racisme…

Monsieur Fillon accepte donc les yeux fermés, que dis-je, il encourage, la prolifération des mosquées qui sont bien davantage que des lieux de culte, si on en juge aux bagarres inter-mosquées : Algériens, Marocains, salafistes, Frères musulmans etc cherchent le pouvoir et excluent à qui mieux mieux les autres musulmans ; les riverains des mosquées et les bénévoles des associations des quartiers remarquent qu’avec les mosquées débarquent les barbus, que les femmes se voilent du jour au lendemain et ne participent plus aux rencontres qui leur étaient destinées pour faciliter l’intégration. On peut aussi parler des cours d’arabe qui n’ont d’autre but que de faire lire et apprendre par cœur le Coran dont les versets sont contradictoires avec la loi française. Bref une mosquée est un lieu de vie, une mairie bis qui échappe à la juridiction française et où l’on endoctrine à tour de bras tous ceux qui se baladent avec un tee-shirt ou un drapeau algérien en beuglant qu’ils "niquent la France".

Bref, plus les musulmans sont agressifs, plus ils occupent de rues illégalement pour les prières, plus les revendications pour piscines à horaire particulier pour les femmes, la non-mixité dans les entreprises, le refus de la nourriture non halal, plus l’Etat français et les municipalités disent béni-oui-oui, trahissant les mandats qui leur ont été confiés, trahissant le peuple français qui, majoritairement, refuse cette remise en cause perpétuelle de ses valeurs. Et plus il y a de mosquées répandant leurs messages sulfureux.

D’ailleurs, France Soir de ce jour donne à lire une très intéressante interview de Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande mosquée à Paris ; très cyniquement le monsieur affirme que 2000 moquées ce n’est pas suffisant et qu’il en faut 4000, qu’il faut assouplir la loi de 1905 avec un moratoire sur la laïcité. Ou l’art des accommodements raisonnables, ce serait au pays qui accueille de mettre ses lois en conformité avec la charia et les préceptes d’une religion qui contrevient non seulement avec les lois françaises mais avec les principes universels qui sont dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Rien que ça.

Il est vrai aussi que Dalil boubakeur est prêt à faire usage de tout bois pour arriver à ses fins puisqu’il ose même faire un chantage ignoble "vous ouvrez une mosquée et vous fermez une prison" qui se retourne contre lui ; il admet ainsi sans s’en rendre compte que Zemmour avait bien raison de le signaler, les prisons sont pleines de musulmans… cherchez l’erreur !

Vous voulez une cerise sur le gâteau ? le Cran se félicite de cette inauguration : "il était "grand temps de donner des gages aux Français musulmans, blessés par les dérapages islamophobes liés au débat sur l’identité nationale, par les conséquences du vote suisse sur les minarets et par le débat du niqab".

Bravo monsieur Fillon, vous avez rassuré ceux qui ne veulent pas que l’on critique l’islam, ceux qui n’admettent pas que l’on puisse être fier d’être français et qui n’ont pas supporté que les bonnes questions aient été abordés à travers le débat sur l’identité nationale, ceux qui ont dit que prétendre que le niqab était tout aussi inacceptable en France qu’en Afghanistan était du racisme et ceux qui, comme un certain Cohn-Bendit ont fait de nos voisins helvétiques de dangereux fascistes.

Bravo monsieur Fillon, vous avez encore perdu quelques millions de voix pour 2012. Vous avez fait le mauvais calcul, le Français moyen est encore majoritaire en ce pays, et même si vous pouviez récupérer une partie des voix musulmanes (et la concurrence avec la gauche démagogiste sera rude, elle aussi est prête à avaler toutes les couleuvres possibles… ) vous n’aurez jamais les voix des bobos qui pactisent avec le fascisme islamique, parce qu’ils sont dans un manichéisme primaire qui vous exclut.

Suicidaires, Fillon et Sarkozy ?

 

Post-scriptum : n’hésitez pas à écrire à Fillon pour manifester votre réprobation avec double à l’Elysée.

L’inauguration plus la petite fille voilée, image insoutenable cautionnée par la proximité de l’élu de la République, deux bonnes raisons de se révolter.



Sur le même thème

Tag(s) : #Mosquées = conquètes de l'europ

Partager cet article

Repost 0