Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le schizophrène est un malade mental qui a perdu le contact avec la réalité. Les asiles psychiatriques sont remplis de schizophrènes. Mais ces mêmes asiles ne les contiennent pas tous : on en trouve également dans les ministères et sur les plateaux de télévision, dès lors que ceux qui s’y expriment s’acharnent à ne pas voir la réalité telle qu’elle est.

 

Car il y a une objectivité du réel qui est le réel lui-même : une agression est une agression,

 

un viol est un viol,

un meurtre est un meurtre, et s’il est vrai qu’un meurtre n’est pas nécessairement un assassinat, la victime a bien été tuée, et son cadavre demeure un cadavre.

 

Continuons donc à pousser des cris d’orfraie contre ceux qui dénoncent l’évidence de la violence ordinaire et de ses causes, et nous accentuerons notre propre schizophrénie !


franceorangemécanique

 

C’est être schizophrène, en effet, que de ne pas voir dans un viol un viol sitôt qu’il est commis par un maghrébin ou un africain.

 

C’est aussi être schizophrène que de ne pas dire qu’il pleut quand il pleut, de peur que la pluie ne fasse le jeu de Marine le Pen.

C’est encore être schizophrène que de fustiger ceux qui montrent du doigt l’«ensauvagement» de notre société, et c’est l’être deux fois si ledit schizophrène ne connaît du réel que les agréments d’une luxueuse demeure située dans un quartier non moins luxueux, le déni de réalité étant bien souvent l’argument référentiel de ceux qui n’ont de la réalité qu’une réalité de rêve !


Au fond, une immense vague de prétentions aveugles, d’intérêts qui le sont moins et d’activités centrées essentiellement sur soi soulève le schizophrène au-dessus du bon sens qu’honore la sagesse populaire, sagesse qu’il méprise d’autant plus qu’il pense être, à lui tout seul, l’unique sagesse et, par suite, l’unique bon sens.


Orgueil démesuré ? Certes, et orgueil triomphant de surcroît ! Mais cet orgueil donne néanmoins des signes de fatigue, car en se prétendant l’unique pensée possible de la réalité «impossible» (comme on le dit d’un enfant), le schizophrène cautionne cette même réalité – que le lucide sait voir et que le courageux sait affronter.


La France actuelle, que décrit Laurent Obertone dans son livre La France orange mécanique, est donc devenue la France des lucides et des courageux d’une part, et des schizophrènes d’autre part, les lâches donnant inévitablement la main à ces derniers !

 

Maurice Vidal

 

http://ripostelaique.com/la-france-orange-mecanique-la-lucidite-contre-la-schizophrenie.html

Tag(s) : #La FRANCE ...

Partager cet article

Repost 0