Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conspiration

Le scandale humanitaire de l’avortement à la lumière de la franc-maçonnerie


Le scandale humanitaire de l’avortement à la lumière de la franc-maçonnerie


Le scandale humanitaire de l’avortement à la lumière de la franc-maçonnerie

Avec plus de 200 000 avortements en France par années, 50 millions chaque année dans le monde, et au total plusieurs milliards d’avortements légaux réalisés suites aux légalisations diverses ayant eu lieu depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, il y a de quoi sérieusement ouvrir et réouvrir le débat.  Ce sont d’abord les régimes soviétiques qui ont légalisé l’avortement, dès les années soixante, atteignant des taux d’avortement records, de l’ordre de deux avortements pour une naissance. C’est ensuite la majorité des pays dits développés qui ont décriminalisé l’avortement dans les années 70. Noter le terme “décriminaliser” qui montre bien qu’auparavant, il s’agissait bien d’un crime. Aujourd’hui, de nombreuses pressions sont exercées sur les pays développés récalcitrants, comme la Pologne ou l’Irlande en Europe, et sur les pays en voie de développement, tant en Afrique qu’en Amérique centrale et en Amérique du sud.

En Europe (UE des 27) il se produit un avortement toutes les 27 secondes, soit presque 1,2 millions d’avortements par an. Une grossesse sur cinq se termine par un avortement (18,5%).6 pays totalisent 900 000 avortements à eux seuls, soit la grande majorité des avortements en Europe (77%). Ces pays sont : la France (209.700), le Royaume-Uni (194.000), la Roumanie (105.000), l’Allemagne (105.000) et l’Espagne (101.000). Les pays qui sont restrictifs en matière d’avortement sont la Pologne , l’Irlande Malte et Chypre . Tout comme l’Espagne , même si dans la pratique, elle s’avère être bien au contraire la plus laxiste d’Europe. Plus de 36 000 000 d’avortements ont déjà été opérés rien qu’aux USA au 20ème siècle.

Pour comprendre à quel point le sujet est sérieux tout en étant hautement aberrant, il faut savoir que l’Union Européenne subventionne en toute illégalité l’avortement. Oui, c’est en total infraction que l’Union européenne a donné des millions d’euros aux deux plus importants fournisseurs d’avortement dans le monde, Marie Stopes International et la Fédération internationale du planning familial (IPPF) : si les chiffres exacts concernant cette dernière n’ont pas été révélés, Marie Stopes a reconnu avoir reçu 30 millions d’euros sur la seule période 2005-2009. Vu que les pays membres de l’Union européenne sont en désaccord sur la question de l’avortement, l’UE n’a pas le droit de financer l’avortement au titre des fonds versés aux pays en voie de développement pour la « santé sexuelle et reproductive », et pourtant…

Une sombre Réalité

Depuis quatre à cinq ans, on commence à lire dans les journaux féminins des témoignages impensables auparavant. Aujourd’hui, il y a comme un cri qui monte de ces femmes déclarant avoir avorté et qui ne s’en remettent media-51909-3 pas. Actuellement, en France, une femme sur deux, en âge de procréer, avorte. Dans un sondage réalisé il y a deux ans, 78 % des femmes souhaitaient davantage d’aide pour éviter le recours à l’avortement. Personne ne peut nier que l’avortement soit devenu un véritable problème dans le monde et au sein de notre société. Il se peut que vous ne soyez pas conscient de l’ampleur de ce problème que nous pourrions bien appelé sans aucune exagération, génocide humain.

Ce qui se passe lors des avortements, reste en partie caché au public tout comme le sont les véritables causes nous ayant conduits à cette triste mascarade sordide et mauribonde, sous couvert de liberté. Cette vidéo, cet article et les liens présentés dans cet article ont pour objectif de faire tomber les masques et de dévoiler à chacun la plus strict vérité sans tomber ni sombrer dans un délire mystique ou anti-séculier. Les corps médicaux donnent très peu d’explication sur cette pratique gênante. Les patientes de ces hôpitaux et de ces cliniques sont plus souvent victimes de cette société, très souvent de leur milieu ou encore même des médecins. On parle aujourd’hui de la mère, de la liberté de la mère mais qui parle au nom de ces innocents, de ces vies humaines, de ces enfants à naître ? Depuis quand la liberté autorise la mort ? Cela serait bien mal comprendre ce qu’est la véritable liberté. A ce sujet le témoignage de la deuxième partie de la vidéo est édifant, témoignage que vous pouvez retrouvez sur ce lien : Témoignage percutant de Gianna Jessen – Survivante d’un avortement par solution saline.

 

eh01On ne parle presque jamais de ces êtres avortés comme étant des bébés ou des êtres humains mais c’est bien ce qu’ils sont. On ne parle que du foetus, du contenu de l’uterus. NancyJo Mann’s qui fonda le mouvement Women Exploited By Abortion (femme exploités par l’avortement) a affirmé : “si seulement les femmes savaient ce qu’ils se passent au moment de l’avortement et ce qui peut leur arriver, alors 80 à 85% de tous les avortements, n’auraient jamais lieu”. La grande question est de savoir si en définitif, le foetus est un être humain. Pour justifier cette pratique gênante et honteuse de l’avortement, on refuse d’admettre que le foetus est un être humain. Pourtant, la science dit le contraire. Par exemple, le professeur Manina à la faculté de médecine de Grenoble dit ceci : “Que l’embryon soit un être humain n’est absolument pas niable car dès la formation de l’oeuf, la biologie nous apprend que l’être nouveau a toutes ses caractéristiques contenues dans son patrimoine génétique et son individualité biologique est certaine.” Par conséquent, il s’agit d’un être. Si c’est un être, cela ne peut être qu’un embryon humain. Dès que l’on cherche un critère pour séparer l’embryon qui ne serait pas humain de l’enfant qui serait humain, on ne peut en trouver aucun. La conscience n’est pas un critère car elle est aussi présente, bien qu’endormi, que dans un bébé venant de naître. Le professeur Alfred Kastler, Prix Nobel, dit ceci : “La vie humaine commence au moment de la conception, au moment de la fusion du spermatozoïde et de l’ovule.” Le Docteur Paul Chauchard, directeur des hautes études affirme : “la seule thèse scientifique acceptable est précisément que l’être humain commence à la conception.” A partir de ce constat de vie évident, les femmes pro-avortement, qui ne sont pas à blâmer car n’étant pas suffisamment informer, et déclarant à juste titre que leurs corps leur appartient, devrait militer de la même façon pour ces milliards d’enfants avorté en pensant que pour eux aussi, bien que n’ayant pas la possibilité de parler, leur corps leur appartient et qu’en tant que mère, elle n’ont pas le droit de mort sur eux mais plutôt celui de vie.

Outre les innombrables problèmes psychologiques et souffrances morales que causent les avortements à bien des femmes et à bien des couples, il s’agit donc ni plus ni moins d’un arrêt du processus de la vie qui commence bel et bien au moment ou cette cellule unique qu’est l’enfant se forme suite à la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde. La rencontre de l’ovule et du spermatozoïde est le premier instant de la vie. Il n’y a plus la moindre discontinuité entre cet instant de la fécondation et ce que chacun de nous est à ce jour, même si l’apparence semble nous dire le contraire. Dans une société ou l’adultère est proclamé en Public, ou l’amour du plus grand nombre se refroidit au profit de l’orgueil et de l’égoïsme, il parait malheureusement évident de constater à quel point l’immoralité fleurit à tous les niveaux. L’immoralité sur un sujet aussi sensible que celui de l’avortement n’échappe pas à ce constat. Nous sommes passés à des cas d’avortements du à des situations rares et extrêmes à  des centaines d’avortements par minute à l’échelle mondiale, ni plus ni moins, c’est tout simplement scandaleux et criminel.

94% des avortements pratiqués dans le monde aujourd’hui le sont pour des raisons autres que la santé de la mère. La grande majorité des cas peut être qualifiée comme « Une femme et/ou son partenaire décide/nt qu’ils ne veulent pas du bébé qu’ils ont conçus ». C’est là le plus grand des maux. Beaucoup de cas d’avortement le sont uniquement pour des causes de problèmes financiers. Une avortée sur 10 000 doit pouvoir vous dire que l’avenir de l’enfant n’est pas assuré dans cette France pourtant faite que d’assistanat. Même dans les 6% de cas difficiles, l’avortement ne devrait jamais être la première option. La vie d’un être humain dans l’utérus vaut tous les efforts pour permettre une naissance normale à terme. Gianna Jessen dans la deuxième partie de la vidéo en est la preuve la plus éclatante. Voir son témoignage ici : Témoignage percutant de Gianna Jessen – Survivante d’un avortement par solution saline.

A tous les détracteurs et pseudo-défenseur des libertés de la femme, et ils sont nombreux, il suffit de regarder le reportage TV qui a choqué l’Espagne pour se rendre compte à quel point l’avortement est sordide et loin crime-avortementdu débat actuel : Avortement, le reportage qui a bouleversé l’Espagne . Dans une autre émission réalisée par le Docteur Bernard Nathanson, qui traite de l’atrocité de l’avortement, un avortement a été filmée. Le jeune médecin réalisant l’avortement ayant pourtant déjà environ 10 000 avortements à son actif, fut tellement choquée de se voir pratiquée l’avortement qu’il n’en pratiqua plus jamais par la suite. La femme avortée, qui était pourtant une défenseur de l’IVG, fut elle aussi tellement bouleversée, qu’elle n’aborda plus jamais le sujet. Cette émission, bien entendu controversée mais profondément authentique et véritable, est disponible ici  : Un cri silencieux . Ce Film mettant “en scène” un avortement par la méthode KARMAN (par aspiration) dissuaderait bien des descendantes d’Eve de recourir à un avortement si elles avaient pu le voir une seule fois seulement au cours de leur vie ! Mais la France là encore, se distingue dans l’occultation de certaines vérités trop gênantes à révéler. Au moment où l’embout de succion s’approche de l’embryon, celui-ci recule pour se soustraire au danger. Son rythme cardiaque passe de 160 à plus de 200 battements par minute. Sa bouche s’ouvre comme pour pousser des hurlements… que sa mère ne risque pas d’entendre. Voilà la vérité.

Si chaque femme était mis au courant de la véritable nature de l’avortement et de ses  conséquences désastreuses, elle ne s’y engagerait jamais et prêterait au contraire bien plus plus d’attention dans ses rapports sexuels avec autrui, en respectant et en honorant son propre corps tout en préservant ce don du ciel sacré qu’est la sexualité. Ne plus se soucier des liens précieux du mariage, livrer son corps au premier venu, facteurs d’innombrables maux dans le monde, témoigne de  l’immoralité grandissante de nos sociétés qui se sont faites dupées et manipulées par des puissances qu’elles n’oseraient soupçonner mais que cet article dénonce au grand jour.

Origine Franc-Maçonnique

Loin de vouloir culpabiliser ou de condamner quiconque, cet article et cette vidéo se veut être une sirène d’alarme retentissante pour ceux et celles qui ont encore des oreilles pour entendre, tout en apportant une réponse d’un point de vue Biblique à cette épineuse question. Cet article ne condamne pas les femmes qui se font avorter, ni les hommes qui les envoient avorter. Non cet article dénonce un état de fait : un drame sociale et spirituel gravisime rendu possible par un système malade et corrompue dirigée par une poignée de personnes sans scrupule, influencée et manipulée par des puissances spirituelles occultes qui les dépassent mais qui sont pourtant bien réelles. Ce ne sont pas des affirmations gratuites mais des faits bien réels et documentés qui sont accessibles à chacun, cet article vous en donnera quelques liens. Il est est donc nécessaire de souligner qui est véritablement à l’origine de l’IVG : vous l’aurez compris, il s’agit des franc-maçons. Que chacun fasse ses recherches, la franc-maçonnerie, instigatrice de la légalisation de l’IVG est totalement impliquée dans cette loi prônant la mort qui découlent directement des influence spirituelles occultes de la fraternité, influences qui ne sont plus à démontrer. Voyez la preuve par ces 2 vidéos-articles inédites sur le sujet :

Inédit sur le Web - la Franc-Maçonnerie disséquée - Partie 1 : Puissance, Influence et Rituels

Inédit sur le Web - la Franc-Maçonnerie disséquée - Partie 2 : au coeur de l’horreur

La loi sur l’avortement n’a pu être adoptée à l’Assemblée Nationale en 1974, que par le concours du vote franc-maçon malgré le rejet de bien des politiques scandalisée de voir une telle loi passée. Très étrangement, nous retrouvons les mêmes francs-maçons à l’origine de la loi sur l’euthanasie, qui est ni plus ni moins que l’acceptation du suicide, appelons un chat un chat. La franc-maçonnerie ne cesse de se réclamer de la liberté aux yeux de tous, pensant dorer son blason avec une affirmation aussi perfide et trompeuse, car ne sachant pas elle même ce qu’est la véritable liberté : celle qui consiste à choisir de son plein gré le bien et de s’en approcher au maximum. Liberté de s’approcher du bien, de la vie et donc de Dieu tout en s’éloignant du mal, de la mort et donc du diable. Pour ceux qui ont des doutes concernant le Diable, nous vous suggérons d’écouter le témoignage authentique de cette vielle femme ayant baignée durant près de 40 ans dans l’occultisme, elle sait de quoi elle parle : Témoignage : de l’occultisme et du royaume de Satan à Dieu . Lisez également bien l’article, a la fin s’y trouve un intéressant interview radio. Pour tous ceux qui ont des doutes concernant la véracité de Dieu et des écrits de la Bible, visiter donc le site rencontrerdieu.com et écouter les nombreux témoignages pour vous en convaincre.

franc-maconnerie-tue-franceIl est largement prouvée que la franc-maçonnerie a donc poussée la légalisation de l’avortement, tout comme celle de l’euthanasie. De la naissance à la vieillesse, la Franc-maçonnerie tue en toute impunité avec, comble du ridicule, l’appui d’un public sous perfusions du mensonge et de la manipulation. Chose étonnante, nous trouvons aussi la franc-maçonnerie à l’origine de la contraception. Ce qui est d’autant plus étonnant, c’est que la contraception a été utilisé soit disant dans le but d’empécher toute conception et effectivement, si il n’y a pas de vie, le problème de l’avortement disparait mais pourtant depuis 1970, date de la légalisation de la contraception, le nombre d’avortement n’a pas diminué d’un poil : 220 000 en France chaque année. Non seulement, la contraception n’a pas diminué l’avortement mais elle a créé un nouveau problème venant s’ajouter aux autres : elle à banalisé et répandu un nouveau fléau : la débauche sexuelle, l’immoralité, l’impudicité, multipliant ainsi les MST, les avortements, les enfants non désirés, les souffrances, les viols, les crimes passionnels et j’en passe. Légalisation des drogues douces, mariage homosexuel contre-nature, la franc-maçonnerie est partout. Bien sur, il n’y a en fait rien d’étonnant pour celui qui écoute le discours franc-maçonnique : ce discours prône une liberté mais pas la vraie liberté comme nous l’avons expliqué précédemment.

P-H Simon de la Grande-Loge de France n’avait-il pas écrit dans son livre, De la vie avant toute choses (sic) : “La vie n’est plus un don de Dieu, mais un matériau qui se gère”. Le problème c’est que le matériau, c’est Dieu qui l’a créé, pas eux ! Quant à son confrère Alain Bauer Grand-maître du Grand-Orient, il triomphait dans le Nouvel Observateur, 12.12.02 : “Nous avons oeuvré pour faire reconnaître la liberté absolue de la recherche scientifique contre les interdits moraux”. Lorsque l’on met la liberté avant la Vérité et la moralité, nous tombons dans le piège du malin car la liberté ne doit jamais être utilisé comme un voile qui recouvre le meurtre, la méchanceté et la Vérité, or, c’est exatcement ce que fait et proclame la franc-maçonnerie et tous ceux et celles adhérant à leur idéologie, qu’ils en soient conscient ou non.

Cependant, il est malheureusement normal de constater ces aberrations puisque la Franc-Maçonnerie, oeuvre ouvertement pour le diable et contre Dieu. Evidemment, tous les apprentis, initiés et autres franc-maçons des premiers degrès (et à plus forte raison le public), sont totalement inconscient de cette vérité puisqu’elles ne sont véritablement révélés que dans les hauts degrés maçonnique.

Il suffit de citer Albert Pike, célèbre fran-maçon du 33ème degrès, en juillet 1889 : “Lucifer le Dieu de la Lumière et le Dieu du Bien lutte pour l’humanité contre Adonaï, la Dieu de l’obscurité et du mal“. (cité par J.C Lozac’hmeur). Plus discret, Oswald Wirth, grand initié et initiateur, écrivait dans le “Livre du compagnon”: “…le Serpent inspirateur de désobéissance, d’insubordination et de révolte, fut maudit par les anciens théocrates, alors qu’il était en honneur parmi les initiés“. L’influence démoniaque qui plane au-dessus de la franc-maçonnerie au détriment de bien des membres, inverse les valeurs et la Vérité, en luttant ouvertement contre Dieu. Sans Dieu dans sa vie, il est impossible de voir et de lutter efficacement contre ce mal.

Dans “De la vie avant toute choses”, Pierre Simon raconte, en 1979, comment, alors qu’il était Grand Maître de la Grande Loge de France, il bâtit la stratégie de légalisation de l’avortement en France ; il explique le type de société qu’il projette à travers cette révolution : le modèle polynésien, où le véritable père d’un enfant, c’est la société dans la personne de l’État. La Franc-Maçonnerie, avec son influence bien réel et considérable ancrée dans les politiques de tous les pays, tente de faire croire que la véritable liberté est celle de la conscience. Ils veulent faire croire au monde qu’ils oeuvrent pour la lumière et que leur philosophie n’est qu’anthropique et philosophique. Mais chacun devrait savoir, après un examen honnête de soit-même, que la conscience n’est pas elle même la lumière, elle est plutôt l’oeil qui perçoit la lumière, ce qui est totalement différent. EN dehors de Dieu et de sa véritable parole, cette conscience est voilée et admet pour lumière ce qui est ténèbres telle en est la démonstration faite avec l’avortement et l’euthanasie et bien d’autres sujets encore car croyez le : pour financer, par exemple, un site d’adultère du nom de “Gleeden” dans des dizaines de pays, et pour financer sa publicité par affichages géants dans les métros parisiens devant un peuple manipulé, la conscience doit être sacrément aveuglée et dénaturée, influencée qu’elle est par la pensée maçonnique de la destruction de la vrai moralité au profit d’une fausse liberté menant tout droit à l’opprobre éternel, car il s’agit bien ici du destin tragique de tous ceux qui suivent ces idéologies.

Mais il y a pire. L’avortement est avant tout un crime contre Dieu. En tuant, l’homme veut atteindre Dieu à travers sa créature. La franc-maçonnerie, farouchement opposé à l’église chrétienne depuis ses débuts, se retrouve naturellement prêteavortveil à tuer l’homme par le biais d’actions d’apparences humanistes sous prétexte de liberté. C’est typiquement ce que l’on peut nommer une doctrine de démon. Cette volonté de légalisation de ce qui est contraire à la volonté divine, n’est-elle pas encore un piège maléfique tendu aux gens du peuple, pour alièner leurs facultés et les faire sombrer dans le mal ?

La peine de mort a été aboli mais jamais on a autant tué. En France, la véritable laïcité est devenue du Laïcisme, c’est à dire que c’est l’état qui se fait Eglise et qui décide du bien et du mal. Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. La politique est à César mais César et la politique sont à Dieu. L’état franc-maçonnique n’a pas à intervenir dans ces questions morales en se faisant pourfendeuse de l’authentique liberté.

On tue ou on ne tue pas, la tolérance n’a rien à voir la dedans. La franc-maçonnerie à pippé les dés par des discours malicieux incitant au mal tout en avançant de fausses raison valables grâces à l’utilisation vicieuse et erronée de mots tel que “liberté”, tolérance”. Et le peuple avale la couleuvre sans repères qu’elle est depuis que la franc-maçonnerie a coupé les ailes à l’église par le biais de la laïcité qu’elle a encore une fois utilisé et transformé en laïcisme. la franc-maçonnerie est donc ni plus ni moins que la religion du mal voulant détrôner le vrai Dieu de la Bible. La franc-maçonnerie est donc clairement une religion qui ne se déclare pas en être une. Ceci est très subtil, malin et important à comprendre : cela lui permet de s’introduire et d’intervenir dans toutes les sphères de l’État exactement comme l’Église le faisait officiellement avant la laïcité, tout en ayant fait eux-même voter cette loi de séparation de l’Église et de l’État, afin d’empêcher toute autre religion, en particulier le christianisme, de venir imposer et influer sur les sociétés et les gouvernements à leur place : la franc-maçonnerie doit être la seule religion à gouverner et à prendre les décisions conformément à leur philosophie, de manières subtils et discrètes en trompant finalement l’ensemble de la population par des discours pseudo humaniste et pseudo transparent pour les mener là ou ils veulent tout en s’autorisant, pour un certain nombre, de part leur position, les pires atrocités. C’est véritablement la nouvelle religion et la laïcité n’est en quelque sorts qu’un leurre servant des intérêts lucifériens.

Ce problème de l’avortement, bien malheureusement loin d’être le isolé, fait ressortir une effroyable vérité : en enlevant la vie à des milliards de petits êtres humains innocent et sans défenses, nous participons tous à un génocide de loin bien plus destructeur que les 2 guerres mondiales réunis. Ce sont nos valeurs morales qui sont menacées, si elles ne sont pas déjà détruites. Une gigantesque manipulation criminelle et que nous n’hésitons pas à qualifier de satanique à lieu sous nos yeux et ses conséquences spirituelles réelles plombent et tirent vers le fond de plus en plus nos sociétés.

Mais alors que faire ?

 

egpqcggymti_o_meurtre-par-avortement-maman-ma-tu

Le premier argument qui est toujours mentionné contre la position des chrétiens sur l’avortement est : « Que faire dans les cas de viol et d’inceste ? ». Aussi atroce qu’une grossesse résultant d’un viol ou d’un inceste puisse être, la réponse est elle pour autant le meurtre d’un bébé ? Deux tords ne font pas une bonne action. L’enfant qui est né d’un viol ou d’un inceste peut être donné en adoption à une famille aimante qui ne peut concevoir d’enfants – ou l’enfant peut être élevé par sa mère. De nouveau, l’enfant ne devrait pas être puni pour les mauvaises actions de son père car l’enfant reste avant tout un être humain. Mais il est clair que le sujet est très difficile et délicat et de nombreux conseillers devraient suivre ces cas très rares et difficiles afin de prendre la meilleur décision avec tous les paramètres en main.

Dans la société actuelle, le gens ne savent pas ce qu’ils font, ils n’ont pas la conscience de la portée de leur geste, aussi il ne faut donc accuser personne, Jésus n’a-til pas dit sur la croix : “Père, pardonne leur, ils ne savent ce qu’ils font ?” Mais cela n’excuse pas le crime qu’est l’avortement. A chacun ensuite, de prendre ses responsabilités en toute conscience, en toute liberté, et en toute connaissance de cause. Au travers des différents témoignages vidéos du site rencontrerdieu.com , des différentes aspects scientifiques, archéologique, historiques et prophétiques, il apparait nettement que Dieu est réel et qu’il a parlé et continue de parler à l’humanité, notamment au travers de Jésus-Christ qui est la parfaite révélation de Dieu, le reflet de sa gloire, son emprunte sur terre, son incarnation. Une partie essentielle de la parole de Dieu adressée à l’humanité se trouve donc dans la Bible. Qu’est-ce que Dieu lui même nous apprend au sujet de l’avortement ? Vous allez être étonné de découvrir qu’il a clairement parlé à ce sujet. Il est évident que cela demande du sacrifice et beaucoup d’amour d’élever un enfant non désiré mais n’oublions pas que cela en demande également d’élever un enfant désiré. Dans tous les cas de figures, la clé est l’amour et seul la foi en Dieu et une réelle relation avec lui peut nous aider et nous communiquer cet amour.

Gitane Maltais, aujourd’hui chrétienne, a été violée à 15 ans et s’est retrouvée enceinte et face au problème de l’avortement et de ses souffrances intérieures. Sa forte expérience jette le voile sur des non-dis et des vérités
souvent passées sous silence par les média dans notre société. Dois-je avorter ? L’avortement est-il un meurtre ? Existe-t-il d’autres solutions que l’avortement ? Voilà les questions auxquelles répond Gitane Maltais. Elle apporte aussi les solutions pour guérir du viol et de ses conséquences. Elle est actuellement présidente de l’association “Secours et Vie”. Nous vous conseillons vivement de faire des recherches sur ses enseignements.

Selon Gitane Maltais, les enfants non désirés au début de la grossesse, sont les enfants les plus choyés après leur grossesses, il existe des statistique qui le démontre. Un enfant restera toujours moins lourd dans les bras de sa maman que sur sa conscience. Au final, une femme qui vit une grossesse non désirée est bien plus heureuse qu’une femme qui s’est fait avorté.

Prendre la décision d’avorter, c’est se reconnaître vaincu, c’est déclarer, face à un drame social ou médical, son impuissance et son découragement. C’est un demi-suicide, en ce sens qu’une partie de soi-même est sacrifiée pour préserver celle qui n’est pas assez résistante.

C’est aussi être aveuglé, spirituellement, par Satan et par ces hommes qui nient les valeurs de Dieu, qu’ils exercent dans le secteur médical, social ou gouvernemental. Si on peut refuser de croire au diable, comme Satan le souhaite, il reste vrai que ses pensées destructrices habitent quand même le coeur des hommes sans Dieu, nous en avons la preuve au quotidien : le mal est une force réelle.

Jésus nous dit dans Jean 8:44 : Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge.

Satan, l’inspirateur du massacre des enfants mâles, qui agissait derrière le roi Hérode au moment de la naissance de Jésus, continue de mener sa guerre contre l’homme. Satan, celui qui entrainait des peuples entier à offrir des sacrifices d’enfants à leur dieu Moloch, continue son travail sous la forme de l’avortement promu par la franc-maçonnerie, qui, comme le démontre les articles précédemment cités, est véritablement satanique. Il y a actuellement 2 avortements en moyenne pour 5 naissances dans le monde, holocauste presque aussi invisible que la mort que l’on cache de plus en plus, histoire d’endormir et d’obscurcir un peu plus les consciences des hommes aveuglés par leur égoïsme et la “défense” de leurs désirs purement charnels.

Le Diable est voleur tueur et menteur affirme la Bible, il ne vient que pour égorger et détruire. La vie est notre héritage et il vient pour nous le voler au travers des ses nombreuses ruses et influences qu’il exerce sur les hommes sans Dieu.

Satan ne change pas une tactique qui gagne. Le premier mensonge qu’il a soufflé à Eve fonctionne toujours aujourd’hui : “Vous serez comme des Dieu”. L’homme Choisi lui même ce qui est bien et ce qui est mal, c’est lui même qui est son propre centre, son propre maître, évinçant ainsi le tout puissant, celui qui nous a tout donné… Il s’agit ici d’un orgueil incommensurable, qui encore une fois, est propre à Satan. Ainsi, on peut tuer au nom de la liberté. Ni Dieu ni maître, l’homme décide lui  même de ce qui est bien et mal.

La Bible est en désaccord avec une considération non-humaine de l’embryon et la science la confirme. Dans bien des versets, l’esprit de la Bible nous dit que dès la conception, l’être présent dans le sein de la mère est une personne “connue de Dieu” et “reconnue”. Ce qui aujourd’hui est prouvée par la science est qu’effectivement, lors de la fécondation et de l’apparition de la première cellule de la vie de l’enfant, toutes les informations contenues dans son ADN sont présentes.

avortement-oeuf

Si un foetus n’est pas une vie, pourquoi ca saigne ? Le sang est transporteur de vie n’est-ce pas ? Le sang des innocents crie vers Dieu. Dieu nous donne la force pour protéger la vie envers et contre tout. Le Diable veut exactement le contraire, c’est à dire détruire la vie envers et contre tout. Quel camps allez-vous choisir ?

Evidemment, face à se drame, la résponsabilité des hommes est plus que jamais de mise. Nous voyons les hommes prendre la main de leur femme lorsqu’elles donnent naissance mais ou sont-ils lorsqu’elles se font avorter ? Ce n’est pas l’homme qui saigne et qui est meurtri dans sa chair, il s’agit bien plus de la femme. L’homme même s’il reste plus éloigné de cette souffrance n’en est cependant pas moins atteint. Si couple, il y a, le couple est souvent voué à le destruction.

Bien des femmes disent vouloir se faire avorter mais ne le veulent pas au fond d’elle car elles savent qu’il s’agit d’un cri muet et les témoignages terribles de séquelles post avortement sont nombreux.

Jean 8:44 Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge.

L’avortement est un constat d’échec.

Au drame humain s’ajoute le drame spirituel : la mère, le père se révoltent contre Dieu. Ils deviennent alors comme ces naufragés qui percent leur unique gilet de sauvetage en l’accusant d’être à l’origine du naufrage. Ce père, cette mère révoltés contre Dieu rejettent le seul secours véritable capable de les sauver.

Blessés dans ce qu’ils ont de plus précieux, de plus fragile, dans la chair de leur chair, la mère, le père, les familles concernées sont submergés par l’amertume. Et le Diable, qui est l’ennemi de nos âmes, dispose d’un terrain fertile dans ces coeurs pour y semer le cancer moral de la haine de Dieu et de la culpabilité.

1 Pierre 5:8-9 nous avertit de la réalité certaine du diable dans nos vies : Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.

Mais ce qu’il y a de merveilleux, c’est que qui que l’on soit, la Bible nous indique le chemin pour sortir de ce drame. Celui ou celle qui a pratiqué l’avortement, ou qui l’a défendu, ou qui l’a envisagé comme alternative médicale peut tout simplement faire machine arrière. C’est ce que veut dire le mot Repentance : se détourner d’un coeur sincère du mal.

Se repentir, c’est demander pardon à Dieu pour nos erreurs passées et s’en détourner pour se tourner vers Dieu. La repentance doit suivre de la foi en Jésus pour être effective, foi en ce qu’il a pris sur lui311182_498003030239349_1811234562_n nos innombrables péchés et fautes pour nous accorder le pardon et la paix avec Dieu car le Christ, ayant lui même décider de payer la rançon à la place de celui qui croit, nous réconciliant ainsi avec Dieu, est capable de nus transformer de nous changer pour toujours en une personne nouvelle ayant fait la paix avec dieu et ayant la possibilité de rentrer dans une relation réelle avec lui. Il y a ici un profond mystère qui est celui de la rédemption par la foi en Jésus, le site rencontrerdieu.com vous donnera énormément de témoignages et d’analyses sur la vérité biblique du salut de l’âme, ce qui est l’enjeu le plus important de votre passage sur cette terre! Cette repentance et cette foi sincère nous permet alors de s’engager dans une nouvelle vie faite de nouvelles valeurs, celles de Dieu.

Psaume 32:3-5 Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, Je gémissais toute la journée; Car nuit et jour ta main s’appesantissait sur moi, Ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été. Pause. Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité; J’ai dit: J’avouerai mes transgressions à l’Eternel! Et tu as effacé la peine de mon péché.

A celui qui s’est repenti de ses erreurs, Dieu accorde un pardon immédiat.

Actes 10:42-43 Et Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d’attester que c’est lui qui a été établi par Dieu juge des vivants et des morts. Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.

Il faut le saisir par la foi ! Après cette repentance, Satan essaiera de nous faire douter, tentera de nous culpabiliser encore et toujours. Mais il faut lui tenir tête : le pardon de Dieu est une promesse inaltérable.

Jésus nous le dit : “Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.”

L’avortement est donc clairement un mauvais fruit de mort qui mène à la mort. La solution au problème de l’avortement et plus globalement à tous les autres maux de ce monde et de chaque individu réside uniquement et strictement en Dieu par la foi en Jésus. Jésus est bien loin d’être une histoire du passée révolu! Oh non, Jésus est “le même hier aujourd’hui et éternellement” nous dit la Bible et il est vraiment ressuscité offrant son pardon et une place au ciel à celui qui se tourne sincèrement vers Dieu, qui abandonne le mal et qui persévère en suivant Jésus. Plus que jamais, ses enseignement et son sacrifice pour nous sauver sont d’actualité dans un monde qui a tellement besoin de l’amour de Dieu et de son salut pour se préparer au grand jour du jugement qui arrive à grand pas.

Si l’authentique christianisme vous heurte et vous trouble, allez donc visiter le site rencontrerdieu.com pour vous rendre compte par vous même à quel point Dieu est vivant et à quel point les temps de la fin sont proches! Prenez ce message très au sérieux et cherchez Dieu, invoquez le d’un coeur sincère et il vous guidera dans les sentiers vertueux et véritables de la justice et de l’amour par la foi en Jésus-Christ, notre grand sauveur ressuscité qui a vaincu la mort et dont le retour prophétisée est tout proche !

Pour terminer, voici une citation intéressante et tellement vraie de Mère Térésa, celle que tellement ont admiré pour sa consécration à Dieu :

 

Le pays qui admet l’avortement est un pays de pauvreté spirituelle. La mère capable d’assassiner son enfant et qui préfère une télévision ou une voiture de plus plutôt que d’avoir un enfant à nourrir et à éduquer …Si cette mère peut tuer son enfant, comment ne nous entre-tuerions-nous pas ? Quelle différence y a-t-il ? Aucune. Aucun cœur humain ne devrait oser tuer la vie. La vie est vie de Dieu en nous-mêmes. Dans le fœtus il y a cette vie de Dieu [...]. Je crois que les cris de ces enfants qui n’arrivent pas à naître blessent les oreilles de Dieu [...]. La vie est le plus grand don que Dieu a fait aux humains.

Que Dieu guide chacun de vous dans ses sentiers de saintetés, de vérités, d’amour, de justice et de droiture !

 

 

Sources cités concernant l’avortement et ses chiffres :

http://naitre.over-blog.com

Source : http://www.avortementivg.com

http://www.prisedeconscience.org/ http://www.prisedeconscience.org/

 

 

Tag(s) : #AVORTEMENT Crime

Partager cet article

Repost 0