Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les catholiques, nouveaux martyrs des réseaux sociaux

En ces périodes de crispations sociétales en raison des projets de loi portés par le gouvernement socialiste, ce n’est pas à la libération de la parole raciste ou homophobe que l’on observe sur les réseaux sociaux, mais bien à la libération de la parole haineuse envers les religions, ou plutôt envers une religion bien spécifique, qu’il est de apparemment bien amusant de trainer dans la boue : la religion catholique. Enquête.

 

croix-cassee

 

La libération de la parole cathophobe sur les réseaux sociaux se fait sous couvert de dérision et d’humour. 

Sous couvert de dérision et d’humour (du moins ce qu’ils entendent pas là), ces personnes, passées de l’homo intellectus au vulgaire homo festivus, se complaisent dans des attaques violentes contre les plus grands symboles de la foi chrétienne. Avec l’ouverture récente du compte Twitter de Benoit XVI, et la réussite des manifestations contre le mariage gay, les choses se sont accelérées, notamment sur Twitter. 

« Christianophobe, oui, mais plus précisément cathophobe, car les propos s’attaquent plus facilement aux symboles catholiques, prêtres catholiques, Vierge Marie ou Pape « 

La dérision n’a d’intérêt que si on se l’applique à soi-même. Or on peut douter que les auteurs de ces violentes attaques contre l’Eglise catholique sont de bons chrétiens en état de grâce… La dérision, le discrédit et la haine deviennent monnaie courante aujourd’hui. Les chrétiens, nouveaux martyrs des réseaux sociaux ?

 

Quelques exemples de comptes spécialisés dans l’irrespect des catholiques :

spontifex_cathophobe

Spontifex, le compte Twitter nauséabond

Spontifex, dit « soeur marijuana » à retrouver ici, à 1 800 followers, semble être un ancien compte politique métamorphosé en compte cathophobe. Il est suivit principalement par des comptes politiques comme Opposition Républicaine ou Tous avec Copé. Une reconversion qui prend de cours tous ses anciens followers.

Pontifex_FF_cathophobe

Pontifex_FF, le compte « légèrement » parodique de Benoit XVI

Et un dénommé Benoît XVI (rien que ça) : Pontifex_FF, le compte « légèrement » parodique de Benoit XVI, à retrouver ici.

Facebook cathophobe

Amusant ?

Sur Facebook, vous trouvez des dizaines de groupes de ce genre, qui rassemblent parfois jusqu’à 5 000 personnes.

 

Des attaques violentes condamnables en justice

La violence avec laquelle la religion catholique est tournée en dérision semble laisser les autorités judiciaires de marbre. Rappelons que délit est prévu et réprimé par l’article 24 de la loi de 1881, qui punit jusqu’à un an d’emprisonnement et 45000 euros d’amende :

Ceux qui, [publiquement], auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.

L’Observatoire de la christianophobie et l’AGRIF, attachés à rendre justice de ce genre d’actes – avec beaucoup moins de moyens que le MRAP ou SOS racisme – seront sûrement débordés devant l’ampleur du phénomène. C’est à chacun de prendre en main le respect a minima des religions dans ce pays…

 

- À noter que le Radar cathophobe veille sur Twitter (si vous avez le coeur bien acroché)…

 

« Bénissez ceux qui vous maudissent et priez pour ceux qui vous maltraitent. » – Luc 6:28.

« S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ». — Jean 15:20.

 

http://www.itinerarium.fr/les-catholiques-nouveaux-martyrs-des-reseaux-sociaux/

Tag(s) : #Christianophobie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :