Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oui madame vous êtes humaine, mais vous avez été traitée de "singe", de "guenon", et c'est une honte. Une honte de voir une petite merdeuse franchouillarde sortir de telles âneries qu'elle a sûrement entendu en famille ou dans une cour d'école. Une honte aussi de voir une irresponsable du Front National qui se permet de vous mettre en parallèle avec une mignonne guenon en pensant vous humilier alors que paradoxalement, s'il y a insulte, celle-ci est faite à l'animal.

*

Car non, on ne peut pas faire le parallèle entre un animal de la lignée des "grands singes" et un animal de quelque couleur soit-il, de la lignée des "humains". Le premier étant éthiquement bien plus respectable.

Car à part les humains, les autres animaux ne s'exterminent pas entre eux par millions, ne s'abaissent pas à décimer leurs familles, ne comptent pas chez eux de pédophiles comme vos gouvernements depuis des années en font l'apologie; bref, ne s'avilissent pas comme le font la majorité des animaux de la lignée dont vous faites partie, et qui ont l'appellation d'humains.

 *

Vous avez déclaré : "Ces attaques racistes sont une attaque au cœur de la République. C’est la cohésion sociale qui est mise à bas, l’histoire d’une nation qui est mise en cause."

 

Quelles attaques ? C'est vous qui parlez de cohésion sociale ? Quand certains agressent des femmes ou des hommes simplement parce qu'ils sont blancs ou français, non seulement on ne vous entend pas mais vous fermez les yeux quand cela arrange votre politique.

Je peux comprendre votre ressentiment et votre aigreur face aux insultes dont vous êtes l'objet; ça vous change d'être de l'autre côté de la barrière, vous qui avez l'habitude d'humilier vos collaborateurs et votre directeur de cabinet qui désertent, écœurés qu'ils sont par votre comportement.

 *

Mais vous vous prenez pour qui ? Vous n'êtes qu'une humaine parmi tant d'autres, une médiocre humaine comme la minable blondinette qui vous a insulté, comme des millions d'autres humains, résidus de cette infâme déclaration des droits de l'homme et du citoyen qui a accouché entre autres de la constitution de la Ve République, de cette démo-crassie puante qui, plus de deux cent ans après et sous prétexte d'égalité, n'a toujours pas été capable d'empêcher des gens de crever de faim et de froid dans les rues, continue de faire croire aux gens qu'ils sont intelligents, libres, égaux et fraternels, et que le travail est une finalité dans la vie au lieu de la recherche du bien-être. 

*

Ne soyez pas si pédante ni aussi prétentieuse madame Taubira; vous êtes fille de cette république, la même fille que la petite gamine manipulée par ses parents dans l'innocente bêtise de sa démarche à agiter une banane.

Là où vous êtes à égalité, là où vous êtes comparable, c'est non pas à une guenon ( la pauvre ), mais à cette enfant de 10 ans qui vous insulte. Toutes deux faites partie de la même famille humaine engendrée par le système dont vous êtes toutes les deux à la fois victimes et responsables. Vous avez été éduquée comme elle aux "lumières" de la démo-crassie.

Elle et vous êtes terriblement identiques, terriblement humaines dans votre médiocrité, consciente et inconsciente, résultat de plus de deux siècles d'utopie destructrice.

Une utopie destructrice de races, de beautés, de fiertés, de valeurs réduites à néant par une fuite en avant d'un système illégitime qui ne reconnait pas la méritocratie mais uniquement les copinages et les passe-droits, comme la France des opportunistes dont monsieur Tapie avec lequel vous êtes cul et chemise depuis vingt ans.

 *

Et puisque l'état ne se soumet pas au respect des principes de la légalité, la notion de l'état de droit ne peut s'appliquer sur le sol français. Et quand le peuple ne reconnaît plus la prédominance de l'état de droit, il peut se servir des propres références du système, pour le combattre :

Article 35.

- Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs

( Constitution du 24 juin 1793 Déclaration des droits de l'homme et du citoyen )

*

Et "l'affaire de la banane" n'est qu'un prétexte. Car ce qui exaspère et excite la populace madame, ce n'est pas la couleur de votre peau; ce sont votre morgue, votre suffisante, votre incapacité. Il est normal que les gens soient écœurés de votre présence, quand vous prétendez donner des leçons, vous qui avez été condamnée en 2004 par le conseil des prud'hommes de Paris pour licenciement injustifié et rupture abusive de contrat concernant votre ancienne assistante parlementaire. Si ce n'est pas de l'esclavage moderne ...

 *

Vous aviez commencé en politique en vous élevant contre la France et ses institutions car vous vous sentiez plus guyanaise que française. Etant Normand, comme je vous comprends.

Mais si vous venez chouiner sur un prétexte raciste, c'est que votre race ne vous mérite pas. Des hommes à travers l'histoire comme Marcus Garvey, Stokely Carmichael, ou de nos jours Kémi Séba, n'ont pas passé leur temps à se lamenter eux. Ils sont noirs, fiers, et se battent; non pas comme vous en étant une indépendantiste éphémère lorgnant sur ses privilèges, mais avec la fierté d'un idéal, et de ceux qu'ils représentent.

 *

Car vous, après avoir voulu d'abord l'indépendance de la Guyane, vous avez retourné votre veste en 1981 et fait une carrière politique en France; le système vous permettant de vous venger en instituant des lois qui servent mesquinement votre ressentiment envers l'homme blanc.

"La loi Taubira procède en effet d'une lecture partielle en n'évoquant que "la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l'océan Indien d'une part, et l'esclavage d'autre part, perpétrés à partir du XVe siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l'océan Indien et en Europe". D'une tragédie qui appartient à la longue histoire de l'humanité elle ne retient, sur une séquence courte, que les faits imputables aux seuls Blancs européens, laissant de côté la majorité des victimes de l'esclavage. La terrible traite transatlantique, du XVe au XIXe siècle, ne constitue malheureusement qu'une partie de l'histoire de l'esclavage, qui comprend également la traite arabo-musulmane, laquelle a duré du VIIe au XXe siècle, et la traite intra-africaine, toutes deux plus meurtrières.

...

Christiane Taubira déclare sans ambages qu'il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les "jeunes Arabes" "ne portent pas sur leur dos tout le poids de l'héritage des méfaits des Arabes"." L’Express du 4 mai 2006

Cet exemple et vos reniements, vos louvoiements, font que pour vous, comme le dénonçait George Orwell dans son roman, La ferme des animaux, "tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres". C'est cela aussi, le racisme.

 *

Et le démantèlement de la société comme votre grotesque "projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe" et votre "projet de réforme pénale" que certains dénoncent comme du laxisme alors que cela procède de votre part d'une volonté de destruction programmée, ne servent que vos minables intérêts.

 *

Non madame, la France n'est pas un pays raciste; la France est aussi composée de racistes ( de toutes couleurs ) comme le sont tous les pays. Et plus de deux cent ans de démo-crassie et de fumisterie de droits de l'homme n'ont rien pu faire pour améliorer quoique ce soit dans les mentalités de l'être humain.

 *

                                                                    Gilles PILARD

 

taubira587

Tag(s) : #Hollande Gouv. de Fr Maçons

Partager cet article

Repost 0