Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marine Le Pen et ces «cathos de merde»

marine le penL’arrivée au Front National de Sébastien Chenu, fondateur de GayLib et militant LGBT, a du mal à passer. Pourtant il n’est qu’un élément supplémentaire de cette nouvelle ligne visant à gauchiser le FN pour le rendre admissible au sein du système pour prendre le pouvoir. Sauf que, parmi les militants, cette nouvelle pilule semble devoir mal passer.

Le standard téléphonique du FN est assailli, il ne désemplit pas. La faute croit la présidente du Front National et sa garde rapprochée, aux médias catholiques de l’Internet, dont le salon beige et votre site MPI, qui mèneraient campagne contre le nouveau FN : « dans l’entourage de Marine Le Pen, on raille ces «cathos de merde». » rapporte Valeurs Actuelles. En réalité, ce que n’aime pas Marine Le Pen, c’est que cela se sache ! Elle veut changer la ligne du parti sans qu’on le dise, ou plutôt qu’on le dise, mais seulement dans une optique de bien-pensance pour plaire à la caste médiatique.


Pourtant, qu’on le veuille ou non, ce changement est évident : l’avortement est bien considéré comme un droit au FN – aucun député du FN ne s’est associé à Jacques Bompard pour combattre la loi Veil – , et non plus comme un problème et encore moins comme un meurtre de masse ; le travail du dimanche devrait être libre, au nom de la liberté individuelle mais au mépris du respect de nos traditions, du respect dû à Dieu et de l’équilibre familial ; le mariage homosexuel n’a pas été combattu, et si on se résout à l’abroger pour satisfaire une ligne catholique ou dite plus conservatrice, le PACS sera amélioré pour complaire aux lobby LGBT ; ne parlons pas des loges et de leurs affiliés qui s’affichent dorénavant sans complexe dans ce nouveau Front National.


Marine Le Pen sait que de toute façon elle n’est pas tenue sur sa droite, elle ne subit pas de pression réelle de ce coté puisque aucune formation politique n’est capable de la menacer sur sa droite. Elle ne perdra donc rien réellement sur sa droite et la frange catholique, mais grignotte inexorablement sur sa gauche.


Que nous, « cathos de merde », ne soyons pas dupes : si le FN ne fait pas pire que les autres, ce qui ne sera pas difficile, il ne répondra pas aux attentes de redressement moral parce qu’il n’en n’a plus les principes. Le FN est entré dans la globalisation areligieuse, et donc, nécessairement – et même involontairement – anti-chrétienne.


Xavier Celtillos

Tag(s) : #FAMILLES & Médias

Partager cet article

Repost 0