Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mgr Grégoire III : Stoppez les livraisons d’armes en Syrie !

Le patriarche Grégoire III Laham d’Antioche, primat de l’Eglise melkite catholique de Syrie fustige toutes les nations qui livrent des armes à son pays. Il confie dans un communiqué adressé à l’AED que, selon lui, les conséquences de ces livraisons d’équipements militaires sont « largement plus dangereuses » que la mise en œuvre d’armes chimiques.

Le patriarche Grégoire III Laham d’Antioche a condamné sans équivoque l’utilisation « destructrice » d’armes chimiques, mais a ajouté que le soutien armé militaire – y compris de la part des services de renseignement – originaire de l’étranger constitue encore et toujours la plus grande menace. Dans un communiqué adressé à l’Aide à l’Église en détresse, le patriarche, qui s’était déjà exprimé la semaine dernière contre une intervention militaire de l’Occident, a déclaré que le nombre de morts dans son pays, la crise des personnes déplacées et la destruction de l’infrastructure seraient la conséquence directe de l’équipement militaire fourni par l’étranger à la Syrie depuis le début de la rébellion contre le président syrien Bachar el-Assad en mars 2011.

En sa qualité de président de l’Assemblée de la Hiérarchie catholique en Syrie, Sa Béatitude Grégoire III écrit : « Depuis deux ans et demi, les pays de l’Est et de l’Ouest envoient sans interruption des armes, de l’argent, des experts militaires, des agents des services secrets et des bandes armées de casseurs et des criminels salafistes et fondamentalistes … » « Ils se sont abattus tels un nouveau déluge destructif sur la Syrie, bien plus dangereux encore que les armes chimiques destructrices, dont nous rejetons toutefois en toute circonstance l’utilisation sur le sol syrien. »

Selon le patriarche, les armes seraient « la cause » de la mort de 100 000 Syriens, du déplacement de millions d’autres personnes, de la destruction de milliers de villages et des perspectives d’avenir désastreuses de millions de jeunes gens.

Rejet catégorique d’une intervention militaire

Il a réitéré son rejet catégorique d’une intervention militaire de l’Occident et souligné la nécessité de négociations pour la paix. « Contrairement aux appels à la lutte armée, à l’attaque et à l’intervention militaire, nous nous réjouissons des appels exprimés à l’échelle mondiale, qui exhortent à aspirer à la réconciliation, au dialogue, à la solidarité humaine, à l’espoir, au pardon et, en fin de compte, à la paix. »

L’appel du patriarche de cesser les livraisons internationales d’armes, quelles que soient leurs sources, rappelle un appel similaire du patriarche maronite d’Antioche, Son Éminence le cardinal Béchara Boutros Rahi, lancé en janvier 2013.

Depuis de nombreux mois, des voix s’élèvent pour dénoncer les armes et agents des services secrets étrangers entrés en Syrie.

Le 31 août, Fayçal Mokdad, vice-ministre syrien des Affaires étrangères, a reproché à l’Arabie saoudite d’être « la principale responsable» du financement et de l’armement des groupements terroristes agissant en Syrie. Cela s’était produit à un moment où le président Assad avait augmenté les achats d’armes en Russie et qu’un plus grand nombre de navires en partance d’un port d’Ukraine, utilisé par le monopole d’exportation d’armes russes, avaient été observés à destination de la Syrie.

La semaine dernière, le patriarche Grégoire IIII Laham s’est exprimé contre une intervention armée de l’Occident en Syrie et a déclaré que celle-ci « attiserait la haine, la criminalité et le fondamentalisme. » Dans une interview accordée à l’agence de presse américaine « Catholic News Service », il a affirmé en outre : « [Un engagement  militaire] se propagera certainement comme une guerre mondiale. »

Appels mondiaux à la prière

Dans sa déclaration, le patriarche a attiré l’attention sur les actions de prière dans toute la Syrie – dans les églises, à domicile et dans les mouvements pour la jeunesse, en assurant : « Nous nous joignons aux appels mondiaux à la prière en faveur de la paix en Syrie. Ceci est le véritable mouvement solidaire pour la Syrie. »

Sa Béatitude s’est extrêmement réjouie de l’appel à la prière exprimé par Sa Sainteté le pape François, dont le point culminant sera constitué le samedi 7 septembre d’une journée de jeûne et de prière pour la Syrie. Le Pape en personne tiendra samedi soir une veillée de prière.

L’Aide à l’Église en détresse a appelé à une semaine de prière pour la paix en Syrie, qui a commencé le 30 août et à laquelle participent les 17 bureaux nationaux de l’œuvre de bienfaisance.

Le Père Martin Barta, assistant ecclésiastique international de l’Aide à l’Église en détresse, a remercié le Saint Père de cette initiative de prière et de jeûne : « Après avoir bénéficié de multiples soutiens de notre action de prière dans le monde entier, nous considérons comme signe et intervention de Dieu d’avoir pu conclure cette semaine de prière pour la Syrie en communion avec le Saint Père et toute l’Église universelle à travers une journée de prière mondiale pour la paix. »

 

John Pontifex

 

http://www.aed-france.org/actualite/mgr-gregoire-iii-stoppez-les-livraisons-darmes-en-syrie/?utm_source=%2Femailing%2Fabonnes%2F&utm_medium=email&utm_campaign=La+Lettre+de+l%27AED+-+septembre+2013&utm_content=benoit.lestienne%40gmail.com

Tag(s) : #Massacres des Chrétiens

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :