Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que des gens ( même des familles ) dorment dans la rue pas d'argent on finance les perversions 
 
LGBT financés avec nos impôts

homos984
"À coup de dizaines de milliers d’euros, la ville de Lyon et le Conseil régional de Rhône-Alpes ont subventionné la quinzaine des cultures lesbiennes, gaies, bi et transsexuelles qui... se tenait du 7 au 22 juin 2013, et y ont participé. La plaquette de présentation de l’évènement annonçait la couleur : publicité pour le magazine « Prends-moi » (sic !), revendication de la fierté assumée pour la domination, la soumission et le sado-masochisme juste sous la signature du président de la région, Jean-Jacques Queyranne, etc. On n’a pas été déçu du reste !

Les rangs de la dernière gay-pride de Lyon, le 15 juin dernier, reprenaient en effet la nouvelle prétention du lobby homosexuel : l’accès à la PMA pour tous (procréation médicalement assistée). Le soutien de toute la gauche régionale à cet évènement prouve que l’idée est plus avancée que ce que le gouvernement veut nous faire croire. Ainsi, contrairement à plupart des couples homosexuels qui ne demandent que la discrétion, ce communautarisme gay revendique, sous prétexte d’« égalité », une véritable supériorité : un prétendu « droit à l’enfant » malgré une sexualité excluant la procréation. Ceci ne peut ni ne doit être légitimé par l’État. En tout temps et en tous lieux, le mariage est l’institution qui protège l’union d’un homme et une femme, seule apte à transmettre la vie et éduquer des enfants. Nous dénonçons également la « théorie du genre » qui tend à faire croire que le sexe se choisit. Le Front National défend ce seul modèle viable de société naturelle et « durable », l’UMP n’ayant que trop voté, aggravé ou accepté, toutes les lois destructrices que le système politique impose à la société française. Redonnons un sens à la vie !"

 

 


  « La maternité comporte une communion particulière avec le mystère de la vie qui mûrit dans le sein de la femme : la mère admire ce mystère ; par son intuition unique, elle « comprend » ce qui se produit en elle. A la lumière du « commencement », la mère accepte et aime comme une personne l’enfant qu’elle porte dans son sein. Ce genre unique de contact avec le nouvel être humain en gestation crée, à son tour, une attitude envers l’homme – non seulement envers son propre enfant mais envers l’homme en général – de nature à caractériser profondément toute la personnalité de la femme. On admet habituellement que la femme est plus capable que l’homme d’attention à la personne humaine concrète, et que la maternité développe encore cette disposition. L’homme – même s’il prend toute sa part dans cette fonction des parents – se trouve toujours « à l’extérieur » du processus de la gestation et de la naissance de l’enfant, et, à bien des égards, il lui faut apprendre de la mère sa propre « paternité ». Cela, peut-on dire, entre le dynamisme humain normal de la fonction des parents, même quand il s’agit des étapes postérieures à la naissance de l’enfant, spécialement dans la première période. L’éducation de l’enfant, considérée dans son ensemble, devrait inclure la double contribution des parents : la contribution maternelle et la contribution paternelle. Cependant le rôle de la mère est décisif pour les fondements d’une personnalité humaine nouvelle. »

Jean-Paul II
(« Mulieris dignitatem », 18)
Tag(s) : #FAMILLES & Médias

Partager cet article

Repost 0