Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand la RATP fait la promo de l’islam !

Quand la RATP fait la promo de l’islam !
Une femme portant le voile islamique sourit dans le métro parisien. L’affiche s’étale un peu partout. C’est une publicité, celle de Buzz mobile, qui commercialise une carte téléphonique prépayée. La femme voilée lance un slogan : avec ça, je peux « gassar » sans limite. Ce qui semble signifier, en français, qu’elle peut jouir de la parole sans entrave. Qu’on ne s’y méprenne pas, il n’est pas question de faire la promotion d’un répondeur coquin, la RATP, qui régit les transports parisiens, ne le permettrait pas.Buzz.fr commercialise sa carte pour le ramadan, proposant donc en cette occasion un moyen de joindre sa famille sans trop de frais. Rien de choquant, le ramadan est un marché pour les vendeurs de cartes téléphonique. Mais cette publicité s’appuie sur l’image d’une femme voilée. Les féministes qui s’insurgent souvent à la vue d’une femme quelque peu dénudée ne semblent pas réagir à la promotion d’un signe de soumission et d’oppression. La RATP, qui a souvent refusé des campagnes jugées sexistes ou offensantes accepte cette campagne à l’intérieur de l’enceinte du métro et du RER.La régie publicitaire de la RATP a obligé la Cinémathèque française à effacer la pipe de Jacques Tati, politique anti-tabac oblige. Elle a refusé une affiche de Radio France pour Le Mouv’ qui jouait au second degré d’une image ancienne de propagande raciste aux Etats-Unis. Elle a également interdit la promotion d’un spectacle du Théâtres des Deux Anes qui utilisait les photos des principaux hommes politiques, dont le président de la République, François Hollande. Cependant, cette image de femme voilée ne lui pose aucun problème.On se croirait revenu à l’époque où les compagnies maritimes vantaient les délices des colonies à grand renfort d’images de femmes dont on n’apercevait que le regard aguicheur. Le message au moins était clair, le voyageur était invité à découvrir les plaisirs exotiques et les bonnes maisons que l’on trouvait dans la Casbah, au temps de Pépé le Moko. La femme voilée invite de nouveau au plaisir, sur une publicité qui, au delà de la vente des cartes prépayées, vante une tenue imposée par la religion. Ce voile, dont la Cour de cassation vient de confirmer l’incompatibilité avec une mission d’intérêt général, a donc droit d’affichage au sein du service public des transports parisiens.Or, la RATP a également refusé, avec raison, des campagnes de propagande religieuse ainsi que la promotion d’une série télévisée  jouant de provocations anticléricales, un peu lourdes, si l’on ose dire. Elle accepte cette fois un affichage dont l’objectif est d’installer l’image familière de la femme voilée dans le paysage du métro parisien. Ceci constitue une violation de la laïcité d’un espace public où, contrairement à ce qui se passe en Arabie Saoudite, les femmes ont le droit de côtoyer les hommes dans les rames et les ascenseurs.

Il n’y pas que la RATP qui célèbre le ramadan… voir la pub Monoprix.

Tag(s) : #La FRANCE ...

Partager cet article

Repost 0