Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie : le prêtre orthodoxe enlevé a été supplicié et assassiné

Enlevé par des “inconnus” voici cinq jour à Damas (voir ici), le prêtre orthodoxe Fadi Jamil Haddad a été retrouvé assassiné après avoir subi des sévices hallucinants. À vomir. Le “dialogue” ? Avec ces gens-là ? D.H.

Le cadavre du Père Fadi Jamil Haddad, prêtre grec orthodoxe, curé de Saint-Elie à Qatana, a été retrouvé aujourd’hui dans le quartier de Jaramana, dans le nord de Damas, non loin du lieu où il avait été enlevé le 19 octobre par un groupe armé non identifié. La confirmation arrive à Fides par l’intermédiaire d’un confrère grec orthodoxe du Père Haddad, qui désire conserver l’anonymat : « Son corps était horriblement supplicié : il a été scalpé et ses yeux arrachés » raconte-t-il en larmes. « C’est un acte de pur terrorisme. Le Père Haddad est un martyr de notre Église ».

À propos de la responsabilité de cet acte terrible est en cours un jeu de ping-pong entre les forces de l’opposition – qui accusent les milices proches du régime – et les autorités gouvernementales – qui accusent les bandes armées de la nébuleuse de la rébellion armée. Selon des sources de Fides, les ravisseurs avaient demandé à la famille du prêtre et à son Église une rançon de 50 millions de livres syriennes (plus de 550 000 €). Il a cependant été impossible de trouver la somme et de satisfaire à cette demande exorbitante. Une source de Fides stigmatise « la terrible pratique, en cours depuis des mois dans le cadre de cette sale guerre, d’enlever et de tuer des civils innocents ».

Source : Agence Fides


Un pasteur syrien, son épouse et ses trois enfants assassinés par des djihadistes

Sans que la date puisse être précisée, nous avons appris par le courriel d’un témoin des faits, et qui a été publiée le 19 octobre dernier, le pasteur protestant syrien Sami, un ancien musulman converti qui dirigeait une “église à la maison”, a été assassiné, avec toute sa famille, par une bande de djihadistes en Syrie. Voici la relation des événements consignée par un fidèle du nom de Haddad et adressée par courriel à un pasteur du nom de Ammad :

« C’est avec une grande tristesse que je vous écrit ce courriel pour vous informer sir notre frère Sami, son épouse et leurs trois enfants. Nous étions rassemblés pour un culte dans son “église à la maison”. Hier, un groupe de fanatiques est venu à notre réunion. Ils ont défoncé la porte et se sont mis à tirer dans tous les sens. Nous étions terrorisés. Ils nous ont dit que nous devions mettre un terme à cette réunion et de prier Mahomet et que nous allions tous finir en enfer. Ils nous ont alors demander de quitter les lieux mais ont dit à Sami et à sa famille de rester sur place. Nous avons quitté la maison. Nous avons entendu des gens tirer et ils ont tué Sami et sa famille ».

D.H.

Source : Christian Aid Mission

Tag(s) : #Massacres des Chrétiens

Partager cet article

Repost 0