Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UMP: défaite de la ligne islamophile Fillon. Victoire de la motion Peltier.

La sous-estimation de Copé et de ses thèmes qui s'appuient sur la réalité banale du racisme anti-blanc et de l'islamisation ont été fatal pour les centristes de l'UMP, déconnectés des préoccupations de leurs adhérents. De plus, la victoire de la motion Droite forte de l'ancien MNR et MPF Guillaume Peltier confirme la tendance islamovigilante des adhérents UMP, ayant obtenu 27% des voix contre 21,5% pour la "Droite sociale" de Laurent Wauquiez qui tolère l'appel du muezzin amplifié dans sa mairie du Puy-en-Velay. La Droite Forte va exercer une influence considérable en entrant à la direction de l'UMP via son mouvement qui sera financé et dont les dirigeants auront des postes clés.

mosquee-Argenteuil.jpg

Photo: 28 juin 2010- Inauguration de la mosquée ET Université islamique d'Argenteuil (présentée comme telle par le site de la mosquée). L'imâm est un fonctionnaire algérien, pays anti-français et christianophobe (lois de mars 2006 punissant l'apostolat chrétien de prison et de lourdes amendes). Le maire UMP de Montfermeil Xavier Lemoine parla alors de "Munich" en commentant cette entrée dans la collaboration active de Fillon pour l'islamisation décomplexée. On appréciera la fillette voilée aux côtés de l'ancien locataire de Matignon.

Le ministre des Affaires religieuses algérien, Bouabdallah Ghlamallah, islamiste notoirement anti-chrétien, fut annoncé à la cérémonie. Ses déclarations fracassantes contre l'évangélisation de l'Algérie, et son zèle quant à l'application des lois de mars 2006 réprimant l'apostolat n'ont déclenché aucune réaction en France, malgré les 2 à 5 ans de prison qu'encourent les évangélistes dans l'état FLN. Ainsi, la mosquée Al-Ishan d'Argenteuil est contôlée par l'Algérie, qui y nomme l'imâm, à l'encontre de tout le discours officiel sur un islam supposément "de France". Lire la suite 

François Fillon inaugure la mosquée/université islamique d'Argenteuil

evenement&art17&2010-04-05img1.jpg
(photo: Bouabdallah Glamallah, ministre des Affaires religieuses algérien)

Panique au siège de l'UMP:  Brice Hortefeux, annoncé depuis la semaine dernière, se désiste. L'article du Figaro est subitement retiré de la page d'acceuil, pourtant 3ème au classement des lectures. Les très nombreux commentaires indignés (400 à 19h) pour le Figaro, et d'autres tout aussi hostiles sur le Parisien, inquiètent les spécialistes de l'opinion  rue de la Boétie.

fifi.JPG
 
Ecouter le discours de François Fillon :

podcast

 Le Premier ministre français a donc inauguré la mosquée Al-Ishan lundi 28 juin. Une information de Libération qui consacre un article à l'évènement, où 800 personnes sont invitées par Matignon, dont évidemment le président du Conseil "Français" du Culte Musulman, le marocain Mohamed Moussaoui  qui était le 5 juin dernier amiclament aux côtés d'un islamiste syrien apologiste du djihad  offensif (j'en ai été le témoin direct voir cette  vidéo) pour inaugurer la mosquée de Roissy-en-Brie.

Le ministre des Affaires religieuses algérien, Bouabdallah Ghlamallah, islamiste notoirement anti-chrétien, est annoncé. Ses déclarations fracassantes contre l'évangélisation de l'Algérie, et son zèle quant à l'application des lois de mars 2006 réprimant l'apostolat n'ont déclenché aucune réactions en France, malgré les 2 à 5 ans de prison qu'encourent les évangélistes dans l'état FLN. Ainsi, la mosquée Al-Ishan d'Argenteuil est contôlée par l'Algérie, qui y nomme l'imâm, à l'encontre de tout le discours officiel sur un islam supposément "de France".

  Les photos du site Internet de la mosquée montrent des salles de classes de la future "Université" (terme employé par l'association) où sera enseignée la charia, ou "science religieuse", reconnue pourtant comme incompatible avec les démocraties européennes par un arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme du 13 février 2003. François Fillon a préfèré parler de "centre culturel", n'ayant pas le courage d'appeller école coranique une école coranique. Mais les Français ne sont pas dupes.

On lit également sur le site :

"Depuis le début de l’Islam, la mosquée est un foyer culturel qui enseigne aux musulmans à se diriger vers les principes de leur vie guidés par leur religion. Ainsi, une école pour la récitation du Coran, un institut pour enseigner aux musulmans la science religieuse et la civilisation, une bibliothèque contenant des ouvrages religieux et scientifiques sont mis à leur disposition."

"Capacité et taux d'occupation des espaces :   

          
- Salle de prière hommes 1668 personnes ;
- Salle de prière femmes 730 personnes ;
- Salle polyvalente 760 personnes ;
- Salles de classes 132 personnes ;"

  De même qu'en Palestinne où les musulmans ont sanctuarisé des centres islamiques en dehors desquels rien ne filtre, on doute que l'Education nationale ou le ministère de l'Intérieur inspectera l'enseignement de la mosquée. Pour comprendre cette stratégie gagnante outre-méditerrannée, permettant d'endoctriner en vase clos tout en montrant un visage souriant à l'éxtérieur, lire l'indispensable livre de Charles Enderlin, Le Grand aveuglement aux éditions Albin Michel (2009)...dans lequel nombre de documents démontrent ce mécanisme largement sous-estimé dans les années 80.

Lire également notre article : Fillon promet 170 000 visas/an à l'islamiste Belkhadem, son "homologue" Algérien...

Observatoire de l'islamisation, juin 2010.

 

http://www.islamisation.fr/archive/2010/06/23/fillon-inaugurera-la-grande-mosquee-universite-islamique-d-a.html

Tag(s) : #Actualités

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :