Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Point.fr - Publié le 15/02/2013 à 15:47 - Modifié le 15/02/2013 à 16:18

Le plus gros site de petites annonces gratuites en France est victime d'une multiplication de faux comptes. Attention à qui vous livrez vos biens !

De nombreuses arnaques ont lieu sur le site Leboncoin.fr.

De nombreuses arnaques ont lieu sur le site Leboncoin.fr. © Capture d'écran

En ce moment, les escroqueries se multiplient sur le site d'annonces en ligne Leboncoin.fr, que consulte un Français sur trois au moins une fois par mois. Ce fut encore le cas à plusieurs reprises ce 14 février au matin, comme dans l'exemple ci-après (les prénoms ont été changés). François met un blouson en vente sur le site de petites annonces gratuites le plus populaire de France. Peu après, il reçoit un SMS d'une personne, appelons-là Alexandra, qui lui indique vouloir acheter immédiatement son blouson et, dans un SMS assorti de la mention "URGENT", lui précise préférer communiquer par courriel : elle lui indique une adresse électronique alexandraclou...01@gmail.com.

François envoie donc un e-mail à Alexandra. Suit alors un rapide échange durant lequel Alexandra ne discute pas le prix : ce sera bien 100 euros comme proposé. Mais Alexandra refuse une remise en main propre du blouson, prétextant un déplacement à l'étranger. Elle demande un envoi par courrier et propose un paiement via le système en ligne Paypal. Inquiet, François décide de ne pas aller plus loin. Cela ne décourage pas Alexandra qui lui envoie une adresse de livraison en France, assortie d'une imitation d'attestation de paiement Paypal (particulièrement bien réussie, comme l'indique la capture d'écran ci-dessous), lui indiquant qu'elle a effectué le virement des 100 euros et des frais de port. François attend, mais son compte n'est pas crédité, il décide donc d'en rester là. Ce n'est pas le cas d'un grand nombre d'internautes, qui ont envoyé la marchandise sans avoir jamais été payés.

Rafales de SMS

Si François a été particulièrement prudent, ce n'est pourtant pas la fin de ses ennuis. Le lendemain, il reçoit plusieurs rafales de SMS, visiblement des réponses à des e-mails qu'il n'a pas envoyés à des vendeurs du Bon Coin : "Salut j'ai mis deux montres sur le site, de quelle montre parlez-vous ? Je peux descendre le prix de la première." Or, François n'a jamais manifesté le moindre intérêt pour l'achat d'une montre... Visiblement, quelqu'un utilise son portable à son insu pour envoyer des messages et réitérer l'arnaque. Son opérateur mobile, Orange, s'inquiète et lui envoie même un SMS lui indiquant : "Votre service SMS/MMS par Internet a été provisoirement suspendu." François saura combien ces envois de SMS non voulus lui auront coûté lors de son prochain relevé téléphonique...

Ce n'est pas la première fois que les utilisateurs du site sont victimes d'arnaques, comme ce fut le cas à Brest en novembre dernier, où une affaire de faux comptes avait permis d'accumuler un stock de 20 000 euros de vêtements jamais payés. Contacté par Le Point, Leboncoin.fr, 7e site le plus visité de France, reconnaît les problèmes. "Quelque 500 000 à 600 000 nouvelles annonces sont déposées chaque jour sur notre site en France, nous faisons tout ce que nous pouvons, mais certains malvenants passent entre les mailles." Le site explique que 150 personnes travaillent à Malte pour modérer les annonces de Leboncoin.fr, filiale française du groupe scandinave Schibsted. Et invite toutes les personnes trompées à le contacter.

Par et
Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0