Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

La Mecque et Médine, villes interdites aux non-musulmans.

Pourquoi ?

Simple manifestation d'intolérance inhérente à l'islam ?
Peut-être.
Mais peut-être aussi, et surtout, parce qu'un non-musulman ne serait pas entièrement absorbé par l'obsession d'accomplir scrupuleusement tout un tas de rituels complexes hérités du paganisme anté-islamique.

Dès lors, un non-musulman pourrait flâner avec l'esprit libre, il pourrait... réfléchir.
Et le non-musulman risquerait de se poser les bonnes questions, celles qui fâchent, notamment celles relatives à l'archéologie.

 

chantier de fouilles Des tas de villes en France ont des vestiges romains, ou plus anciens encore, plus anciens en tous cas que ceux de l'époque de Mahomet. Pourtant, en France, ces vestiges ont été soumis à l'érosion dévastatrice de la pluie, du gel, de la neige, de la végétation, ce qui n'est pas le cas dans un désert. Bien au contraire, le désert préserve parfaitement les vestiges.

chantier de fouilles Dans toutes les villes, les terrassements à l'occasion de grands ou de petits chantiers mettent à jour des vestiges. Que ce soit à Paris, que ce soit à Toulouse ou à Saint-Pierre-sur-Vence, les vestiges apparaissent quasiment au premier coup de pelle mécanique, parfois à moins d'un mètre de la surface.
On trouve régulièrement des poteries, des dallages, des fondations etc... datant du début de notre ère, 2000 ans en arrière. Or l'époque de Mahomet, c'est l'an 600, donc les vestiges de cette époque n'ont « que » 1400 ans. Si on trouve facilement des vestiges datant de 2000 ans, il ne devrait y avoir aucun problème à trouver des vestiges de 1400 ans seulement.

Un des camps du siège de Massada en 73 de notre ère (Israël). Au premier plan, on distingue la ligne de contrevallation grâce aux ombres portées.En fait il n'y a même pas besoin de fouiller pour trouver des vestiges : il suffit de regarder depuis le ciel, c'est ce que l'on appelle l'archéologie aérienne. Des fossés creusés depuis plus de mille ans sont encore parfaitement visibles, comme sur l'exemple ci-contre à gauche ou un des camps du siège de Massada en 73 de notre ère en Israël est parfaitement visible depuis le ciel (en lumière rasante), alors que les fossés ont été creusés il y a presque 2000 ans et se sont largement comblés depuis !
fossés datant de l'époque du néolithiqueUn fossé est censé avoir été creusé à Médine par Mahomet, suffisamment large pour ne pas pouvoir être franchi par un cheval et suffisamment profond pour ne pas pouvoir être franchi par les soldats. Ce fossé aurait été creusé dans le rocher par endroit. Même comblé depuis plus de mille ans, ce fossé devrait subsister; Or il suffit de regarder une photo aérienne de Médine et on voit... on ne voit rien, justement !
Pourtant les photos aériennes permettent de voir des fossés datant de l'époque du néolithique c'est à dire datant de 4000 ans avant notre ère, donc des fossés vieux de 6000 ans (comme sur l'exemple ci-contre à droite).
Le fossé de Médine n'a que 1400 ans, il devrait être parfaitement visible.

Il devrait y avoir quantité de vestiges archéologiques à La Mecque et à Médine, comme dans toutes les villes ayant plus d'un ou deux millénaires.
Sauf que...

 

Sauf qu'à La Mecque comme à Médine, malgré la présence, si on en croit l'islam, de milliers de personnes depuis des temps immémoriaux, il n'y a pas un seul vestige.


Aucun musée archéologique.

Nimes possède la maison carrée qui était un temple romain. Cahors possède l'arc de Diane qui est un vestige de thermes romains. Orange possède le théâtre le mieux conservé de l'empire romain d'occident. Et ne parlons pas de Rome, qui possède une quantité invraisemblable de vestiges, à commencer par le Colisée et, plus ancien encore, le circus Maximus.
Un peu partout en Europe, les vestiges archéologiques jalonnent les paysages urbains.
Au moyen orient, Jérusalem, berceau du judaïsme et du christianisme, est une inépuisable mine d'or pour les archéologues.
Partout dans le monde l'archéologie aérienne montre les emplacements de vestiges, même quand on ne les cherche pas !

 

A La Mecque comme à Médine, rien.
Le vide.
Le néant.
Aucune trace archéologique.
Pas le moindre indice visible.
Les terrassements à l'occasion de chantiers, petits ou grands, n'ont jamais rien révélés.
Les photos aériennes ne montrent rien.

Les musulmans n'ont aucune curiosité pour le passé des deux villes qui ont pourtant vu naître, vivre et mourir le fondateur adulé de leur religion.
Pire : A La Mecque comme à Médine les fouilles archéologiques sont purement et simplement interdites.
Pourquoi ? Parce que ce sont des villes « Saintes » ?
Jérusalem aussi est une ville « Sainte », ce qui n'a pas empéché les fouilles. Fouilles qui ont démontré, par exemple, qu'il n'y avait jamais eu de « Temple de Salomon », contrairement à la légende biblique. Le judaïsme et le christianisme ne s'en sont pas effondrés pour autant.

De quoi ont donc peur les musulmans pour que l'archéologie
de La Mecque et de Médine soit un tabou ?

 

 

 


 

 

 

Pourquoi les musulmans ne le souhaite pas de fouilles ?
Tout simplement le fait que nous avons un respect envers notre lieu Saint.
Respect ? La notion de respect chez les musulmans est manifestement synonyme de peur. Si l'on traduit respect par crainte, tout s'éclaire : Pourquoi les musulmans ne souhaitent pas faire des fouilles archéologiques ?
Tout simplement le fait que nous avons peur de notre lieu Saint, peur de découvrir des preuves archéologiques qui remettraient en cause l'histoire officielle de ces villes, et par conséquent l'histoire officielle de Mahomet, et par conséquent l'histoire officielle de l'islam.
Le manque de curiosité des musulmans dans le domaine archéologique n'est pas du respect au sens occidental du terme, en fait c'est de la peur.

 

 


 

 

 

http://coranix.org/201mek/mekmed.htm

Partager cette page

Repost 0