Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mais où est donc passée Christiane Taubira ?

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

. Société

11 janvier 2015

29834 Vues

Mike Borowski

Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Christiane Taubira nous avait habitué à truster les médias. Sur chaque question, chaque sujet Mme Taubira avait quelque chose à dire. Dernièrement encore elle avait écrit une tribune aux vitrioles afin de dénoncer la future loi Macron, une réforme gouvernementale qui est un peu comme une dernière chance pour ce gouvernement de sortir du marasme économique dans lequel est plongé la France.

Cette fois-ci pour la première fois, suite aux attentats meurtriers perpétrés par les frères Kouachi et Coulibaly, Mme Taubira ne dit rien. Elle ne pipe pas un mot, pourtant comme Garde des sceaux celle-ci devrait être en première ligne avec le Ministre de l’intérieur. Seulement Mme Taubira a bien compris qu’elle était comptable comme Mme Dati d’ailleurs de la mort des victimes innocentes de ces derniers jours.

Mme Taubira comprend peut-être que ses lois laxistes qu’elle et sa devancière Mme Dati ont mise en place ont permis la libération anticipé de 4 ans du terroriste Coulibaly et ont aboutis à la mort de 4 personnes innocentes.

Oui nos Gardes des sceaux et les exécutifs successifs ont les mains tachées de sang des français. Leur idéologie prônant toujours part en faveur des voyous, des bandits et des anti-français qui pullulent est meurtrière.

Coulibaly a d’abord effectué une peine d’un an de prison au lieu des 6 pour lesquels il était condamné pour vol à main armée, puis encore un an au lieu des 5. Coulibaly a passé deux ans en prison alors qu’il avait été condamné pour 11.

L’un des frères Kouachi avait une peine de 3 ans assorti d’un sursis de 18 mois, puis d’un non-lieu sur une autre affaire criminelle.

Combien de criminels dans ce type de cas en France ? Au moins 100 000, nombre d’individus condamnés par an qui n’effectuent aucune peine. Et ne sont pas comptés dans ce chiffre, les rebus de la société qui n’ont pour condamnation qu’un simple rappel à la loi.

Si la justice avait fonctionné, si Mme Taubira n’imposait pas la libération prématurée des prisonniers, il n’y aurait pas eu de massacre à Charlie Hebdo, à Montrouge et à Vincennes. Ces gens auraient été empêchés de nuire puisque enfermés.

La politique qui consiste à vider les prisons françaises n’est pas qu’un échec, mais une politique qui va à l’encontre des intérêts de notre pays. Elle assassine des français.

Aujourd’hui il y a l’émotion, les gens communient les uns avec les autres. Et demain quand cette émotion aura disparu, la politique anti-carcérale continuera car les Taubira et ses successeurs fanatisés par l’idéologie progressiste et pro-racaille ont abandonné l’autorité et n’y reviendront plus. Jusqu’au jour où d’autres Kouachi ou Coulibaly feront de nouveaux carnages et nos gouvernants réorganiseront de nouvelles marches solidaires. Et rien ne changera encore et encore. L’histoire sera un éternel recommencement.

Partager cet article

Repost 0