Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trois arrestations après un caillassage à Orgeval

Publié le samedi 30 mars 2013 à 10H58 - Vu 1860 fois

 

Trois personnes ont été arrêtées après avoir caillassé une voiture de police. (Photo d'illustration).

 

REIMS (Marne). Cailloux, canettes de bière et même blocs de glace volent parfois très bas dans les quartiers de Reims. Le 16 mars, vers 5 heures du matin, un équipage de police décide de contrôler une Citroën Saxo rue du 106e R.I., à Orgeval. Six personnes sont à bord.

Le conducteur s'arrête, les policiers se garent derrière. Soudain, une Golf surgit et pile contre le véhicule de police pris en sandwich. Les cinq occupants en descendent, ainsi que les passagers de la Saxo, pour ramasser des pierres, des blocs de glace et des détritus qu'ils balancent sur les trois fonctionnaires. Des renforts sont appelés d'urgence. A leur arrivée, tout le monde se disperse.

Aucun des policiers n'est blessé. Lancés aux trousses des fuyards, leurs collègues rattrapent un suspect qui les accueille en des termes outranciers : les noms d'oiseaux habituels, mais aussi des injures racistes envers « les Blancs » et « les Français », le tout ponctué de slogans élogieux sur « le Jihad ».

 

Une interpellation… en prison

Le jeune homme conteste avoir participé à l'agression. Sur décision du parquet, il est remis en liberté dans l'attente des suites de l'enquête au cours de laquelle les fonctionnaires caillassés confirment l'avoir reconnu. Ils désignent également deux autres jeunes du quartier, notamment le conducteur de la Saxo qui serait ensuite descendu pour se joindre aux assaillants.

Interpellés mercredi, les trois suspects se sont retrouvés à l'audience des comparutions immédiates où ils ont nié les faits. L'un d'eux a sollicité un délai pour préparer sa défense, obligeant le tribunal à renvoyer l'ensemble de l'affaire au 16 avril.

Âgés de 22 et 24 ans, deux des prévenus ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire tandis que le troisième, Nasreddine Hidour, 23 ans, repart en détention. Conducteur de la Saxo, ce qu'il reconnaît mais en précisant être resté au volant tout le temps du caillassage, le garçon purge une peine de huit mois ferme infligée en comparution immédiate pour une conduite en état d'ivresse, une exhibition sexuelle et des outrages.

Les policiers l'avaient contrôlé en état d'ivresse rue du Commerce, 24 heures après le caillassage. Placé en cellule de dégrisement, il avait baissé son pantalon, sorti son sexe et copieusement insulté le geôlier contre lequel il s'était frotté.

 

http://www.lunion.presse.fr/article/faits-divers/trois-arrestations-apres-un-caillassage-a-orgeval

Tag(s) : #LES ENVAHISSEURS

Partager cet article

Repost 0