Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Londres, l'église athée fait salle comble

La rédaction | le 13.03.2013 à 14:38

 

 

L'Eglise athée de Londres est devenue trop petite pour accueillir tous ses "fidèles". (Photo AFP/Leon Neal)L'Eglise sans messe ni Dieu imaginée par Sanderson Jones et Pippa Evans, deux comédiens anglais, ne désemplit pas. Trois mois après le lancement de la « Sunday Assembly », le 6 janvier 2013, environ 400 « fidèles » athées se rejoignent un dimanche par mois pour trouver une ambiance communautaire, la religion en moins, dans l'ancienne église chrétienne de Saint-Paul Road. Le concept a tellement bien fonctionné que l'église est devenue trop petite pour accueillir tous ceux qui souhaitent participer à l'office mensuel athée de la « Sunday Assembly ».

« Vous pouvez passer une journée entière à Londres sans parler à quiconque. Je pense que les gens ont vraiment envie d'un lieu de rencontre, qui n'implique pas de boire et dont l'accès n'est pas payant », a expliqué Pippa Evans, fondatrice de l'Eglise athée londienne. Son complice, l'acteur Sanderson Jones a renchéri : « Il y a beaucoup de choses dans la pratique religieuse qui n'ont rien à voir avec Dieu : il s'agit de rencontrer des gens, de réfléchir aux moyens d'améliorer sa vie ». Les deux comédiens mènent les offices athées en mêlant musique, discours et réflexions d'ordre moral. Tous deux reconnaissent que les cérémonies empruntent beaucoup au christianisme.

 

 

Un dimanche à l'église de Saint-Paul Road

Photos : AFP/Leon Neal.

L'acteur Sanderson Jones plaisante avec les ″fidèles″.

 
Au Royaume-Uni, le dernier recensement de décembre 2012 montre que la proportion de personnes se déclarant chrétiennes est passée de 72% en 2001 à 59% en 2011. Le même recensement indiquait que 15% des britanniques se déclaraient athées en 2001, leur proportion est passée à 25% en 2011. La « Sunday Assembly » semble donc avoir de beaux jours devant, d'autant que le concept séduit à l'étranger.


Sanderson Jones et Pippa Evans ont reçu des demandes de franchises venues de « Colombie, Bali, Mexique, Houston, la Silicon Valley, Philadelphie, l'Ohio, Calgary, La Haye, Vienne... C'est tellement excitant que la tête me tourne parfois » a raconté Sanderson Jones.

Le duo a même reçu le soutien de membres du clergé, notamment celui du vicaire Dave Tomlinson, venu de l'église voisine assister à une « Sunday Assembly » : « J'ai senti qu'il y avait autant de ce que j'appelle Dieu ici que dans ma propre église ce matin. Tout ce qui a été dit ici aurait tout à fait sa place dans mon église. J'espère que cela va prospérer », a-t-il témoigné. « Mais ils [les membres du clergé] ont dit qu'ils devraient réfléchir à ce qu'il fallait faire si elle prenait de l'ampleur » a plaisanté Pippa Evans, soulignant « en fait les plus agressifs à notre égard sont sans doute certains athées, qui estiment que nous desservons l'athéisme, que nous n'avons pas une bonne façon de ne pas croire en Dieu. C'est assez drôle. »

Source : AFP.

Tag(s) : #Sectes - New-age - Dénonciations

Partager cet article

Repost 0